Les Jays devraient tenter de mettre la main sur Aristides Aquino

L’année dernière, les Reds de Cincinnati ont fait monter un jeune homme du nom d’Aristides Aquino dans les Majeures. Âgé de 25 ans, il a frappé 19 circuits en 56 matchs. Il est devenu la coqueluche du circuit.

Puis, les Reds ont vu la Nationale implanter le règlement du frappeur de choix. Un rôle sur mesure pour ce frappeur qui n’excelle pas défensivement, non?

Tout semblait bien clair : il allait aller au camp avec les attentes de devenir le frappeur de choix régulier de la formation. Pourquoi? Parce que les Reds ont ajouté des voltigeurs durant la saison morte.

Publicité

Il allait devenir le Yordan Alvarez des siens, en quelque sorte.

Le seul problème? Dans un mouvement de personnel qui est un brin passé sous le radar, les Reds ont pris la décision de ne pas inviter Aquino à leur camp principal. Il a plutôt été invité au petit camp, là où les moins bons joueurs de l’alignement de 60 joueurs sont.

Il avait été cédé au camp des mineures avant que le baseball ne soit arrêté, en mars.

Oui, il avait connu un mois de septembre difficile. Oui, il a connu un camp difficile. Oui, les Reds ont ajouté le voltigeur Shogo Akiyama. Oui, les Reds ont ajouté Nick Castellanos. Oui, Nick Senzel est là. Oui, Joey Votto pourrait prendre des tours comme DH. Je comprends ça.

Mais de ne pas se faire inviter, ça cache quelque chose, non?

Et ce n’est probablement pas une blessure. Sinon, il serait soit absent, soit au gros camp.

Publicité

Disons que Votto et Castellanos se partagent le poste de frappeur de choix. Les Reds peuvent jouer avec Jesse Winker (qui n’est pas indispensable) dans la gauche, Senzel dans le centre et Akiyama dans la droite. Senzel peut aussi aller jouer dans l’infield et le premier but peut être couvert par, j’ose croire, bien des gens.

Donc non, en théorie, ils n’ont pas besoin de Aquino. Mais de ne pas lui donner la chance alors que le DH sera implanté, qu’il a battu tous les records l’an passé, que la COVID-19 peut s’attaquer rapidement à la profondeur d’un club et que les équipes des Majeures commenceront l’année avec pas moins de 30 gars sur le banc, ça frise le ridicule.

Est-ce que les Reds ont l’impression qu’il ne pourra pas répéter ses exploits? Veulent-ils s’en départir? Ce n’est pas utopique de croire que oui.

Et, selon moi, un club comme les Jays doivent tendre l’oreille et appeler en Ohio.

Avec un jeune club qui déborde de talent dans l’avant-champ, aller chercher un DH qui peut jouer dans le champ pourrait donner un coup de main à l’équipe.

Il serait peut-être, dans le pire des cas, un Teoscar Hernandez dans le champ, mais plus fiable au bâton.

Et parce que les Reds ont besoin de bras pour le futur (aller chercher des gars de fin de rotation ne serait pas une vilaine idée, le futur de Trevor Bauer étant incertain) et de receveurs (ce que les Jays ont en masse, comparé aux Reds qui n’ont qu’un seul receveur parmi leurs 30 meilleurs espoirs), aller chercher de la belle profondeur contre Aquino pourrait payer à long terme.

Je ne dis pas que ça se fera ou même que ça doit se faire. Je réfléchis à voix haute, tout simplement.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football