Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le futur de Ken Giles à Toronto est incertain

Un an presque jour pour jour, les Blue Jays sont passés près de conclure un échange qui envoyait le lanceur de relève Ken Giles vers d’autres cieux.

Une blessure à l’épaule et un vol vers Dallas pour un examen une journée avant la date limite des transactions a fait échouer l’échange.

Publicité

Cette année, avec une pandémie et une saison de 60 matchs, les surprises seront probablement nombreuses. La date limite des échanges est fixée au 31 août. Le nom de Ken Giles va fort probablement circuler dans les rumeurs.

Giles espère toujours signer une prolongation de contrat avec les Blue Jays. Il veut rester à Toronto et c’est quelque chose qu’il a mentionné plusieurs fois dans le passé.

Dans quelques mois, il se retrouvera joueur autonome si les Jays décident de ne pas lui offrir de prolongation de contrat. Pour l’instant, il n’y a pas eu de discussions entre l’équipe et le joueur.

Il espère profiter de la saison écourtée pour montrer qu’il est complètement guéri de sa blessure à l’épaule. Il est prêt à montrer tout son talent. Malgré cette blessure, Giles a joué toute une saison l’année passée, même si l’équipe avait perdu 95 matchs. Il a lancé 53 manches, a obtenu 83 retraits au bâton et a maintenu une moyenne de 1.87.

Charlie Montoyo, le gérant des Jays, affirme que Giles est l’un des meilleurs lanceurs. Il est bien content de l’avoir dans son équipe. Avoir un lanceur de relève qui peut gagner des parties facilite le travail des gérants.

Publicité

Il faut se rappeler que Giles est arrivé à Toronto en 2018 dans un échange qui a envoyé Roberto Osuna à Houston. Pour l’équipe, un échange en 2020 pourrait toujours être dans les plans. Cependant, l’incertitude face à la saison et aux séries complique les plans si les Blue Jays veulent l’échanger.

La saison 2020 est une occasion pour Giles de prouver qu’il est remis à 100 % de sa blessure à l’épaule et qu’il peut performer.

Si Giles est toujours blessé ou qu’il est échangé, plusieurs lanceurs de relève pourraient prendre sa place. On peut penser notamment à Anthony Bass, Rafael Dolis et Jordan Romano. (Jordan Romano vient de Markham, tout près de Toronto)

Les Blue Jays ont donc de la profondeur dans l’enclos des lanceurs. La question est de savoir si Giles va toujours faire partie de l’équipe en septembre.

La question du port des masques pendant les pratiques est un sujet chaud en ce moment. Certains joueurs des Jays ont commencé à en porter : Lourdes Gurriel Jr. et Rubén Tejada. Montoyo ne voit aucun problème à ce que les joueurs portent des masques. Lui-même en porte un depuis qu’il était en Arizona, notamment parce que son enfant a des problèmes cardiaques.

Publicité

Mise à jour des blessures chez les Jays

  • Chase Anderson ne devrait pas participer au début de la saison, mais sa guérison va de bon train
  • Julian Merryweather devrait recommencer à s’entraîner bientôt
  • Travis Shaw était de retour sur le terrain