Hyun-Jin Ryu ne veut pas jouer dans un stade des mineures

La nouvelle d’hier selon laquelle les Blue Jays ne joueront pas leurs matchs de saison régulière au Canada a frappé fort dans la communauté sportive canadienne. Plusieurs solutions ont été rapidement lancées sur la table, dont celles de jouer à Dunedin en Floride ou à Buffalo dans l’État de New York, deux installations des ligues mineures affiliées aux Jays. Cependant, l’idée ne fait pas l’affaire de la plus grosse signature des Geais Bleus, Hyun-Jin Ryu.

L’artilleur coréen comprend tout de même la décision des autorités canadiennes et la respectera.

Publicité

Le problème des stades des mineures

Ce n’est pas une surprise qu’un lanceur d’élite comme Ryu tienne ce genre de propos. Depuis des années, les joueurs des Majeures en période de réhabilitation dans les mineures se plaignent de la piètre qualité des installations, même dans le Triple-A.

Pendant une téléconférence avec les médias, le président des Blue Jays Mark Shapiro a reconnu que les stades de Buffalo et de Dunedin présentent des lacunes qui désavantageraient les Blue Jays.

« Les équipes contre lesquelles nous jouons s’entraînent dans des installations des Majeures : cages de frappeur, gyms, salles d’entrainement. Et la taille de ceux-ci. Ce sont des choses que nous devrions améliorer. »

Mike Shapiro, président des Blue Jays de Toronto

En terme de taille , le président des Jays doute même que les stades de Buffalo et de Dunedin permettraient de respecter la distanciation sociale. La majorité des équipes des Majeures utilisent tout le stade pour déménager leur équipement et respecter le protocole sanitaire en place : suites, corridors, estrades, etc. Elles y installent les vestiaires, les salles d’entrainement, les cages de frappeurs. Ceux d’entre nous qui avons visité le Sahlen Field de Buffalo savent bien qu’il n’y a pas de place pour ça. Imaginez donc à Dunedin.

En plus de tout ça, l’éclairage est aussi un problème dans le cas de Buffalo. À Dunedin, le système a été mis à jour récemment.

Publicité

Le coup de gueule de la vie

Les Blue Jays seront profondément désavantagés s’ils n’ont pas accès à ces installations. Mince lueur d’espoir toutefois : l’alignement est assez jeune, et les Guerrero Jr., Bichette, Gurriel Jr., Biggio et Pearson et plein d’autres ont eu du succès à Buffalo récemment. Leur chien n’est peut-être pas mort.

Mais voyons cela du bon côté aussi. Séjourner dans un stade des mineures avec des installations déficientes est peut-être le coup de gueule dont le baseball majeur a besoin. Depuis des années, les propriétaires considèrent les équipes affiliées comme si elles étaient de secondes zones, refusent de payer convenablement les joueurs et de bien les traiter.

Une visite dans ce monde ouvrira peut-être les yeux à une génération de joueurs qui ont oublié ou n’ont jamais su ce que c’était de se battre pour son pain dans des installations dépassées. Les propriétaires verront peut-être que ce n’est pas qu’une dépense d’avoir des installations affiliées convenables et investiront massivement.

La situation se retournera peut-être finalement à l’avantage des ligues mineures, qui ont eu une année 2020 particulièrement difficile entre les négociations de l’accord sur le baseball professionnel et l’annulation de leur saison.

Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football