Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Gavin Lux devra se battre s’il veut jouer en 2020

L’espoir #1 des Dodgers et l’un des favoris au titre de recrue de l’année, Gavin Lux, se dit finalement prêt pour le début de l’année après un début de camp un peu étrange.

À l’ouverture des camps d’entrainement le 1er juillet dernier, plusieurs journalistes de Los Angeles posaient la même question au gérant Dave Roberts : où est Gavin Lux? L’espoir originaire du Wisconsin a pris son temps avant de se rapporter à L.A., mais refuse d’expliquer son choix qu’il dit être strictement personnel et confidentiel.

Publicité

C’est finalement le 10 juillet que la possible recrue de l’année (pour ce que ça vaut dans une saison comme celle-ci) s’est présentée à Dodger Stadium. Après une semaine, il se dit finalement prêt à prendre les armes le 23 juillet prochain. Mais est-il dans les plans de Roberts?

Le deuxième but du futur à L.A.? Pas sûr…

Gavin Lux a toujours impressionné. C’est pourquoi les Dodgers en ont fait un choix de première ronde en 2016, alors qu’il terminait à peine le secondaire. Dans les mineures, il défonçait littéralement la ligue. En 2018 et 2019, sa moyenne au bâton n’a pas descendu en bas de .300. Ses débuts dans les Majeures en septembre dernier étaient une évidence.

Pourtant, Dave Roberts ne semble pas aussi impressionné que les experts. Pour lui, l’espoir #2 sur MLB Pipeline doit quand même faire ses preuves. En mars dernier, tout juste avant la suspension des activités, Roberts ne promettait pas que Lux serait un partant en 2020.

Plus de quatre mois plus tard, l’ancien Red Sox joue la même cassette. Lux devra se battre s’il veut être partant et même voir du temps de jeu. À la défense de Roberts, les Dodgers n’ont pas un urgent besoin de soutien au deuxième but. Leur joueur régulier à cette position au cours des dernières années a été Max Muncy.

Publicité

En terme de chiffre dans les Majeures, Muncy est équivalent à Lux, et il a l’expérience des séries et de la pression. Alors pourquoi se presser et brûler son meilleur espoir qui est âgé d’à peine 22 ans et apprivoise toujours l’environnement et la pression du grand club et de Los Angeles?

D’autres espoirs à surveiller

Si Roberts n’est pas impressionné par Lux, il a des raisons de l’être de certains autres espoirs auxquels il a fait appel pour son alignement de 60 joueurs.

Le lanceur droitier Ryan Pepiot faisait toujours partie de l’alignement de l’Université Butler le printemps dernier. Et voilà qu’il est maintenant sur un monticule des Majeures. Dans un match intraéquipe joué hier soir, le choix de troisième ronde de 2019 a coupé le souffle à tout le monde en lançant deux manches sans accorder de point, se permettant de retirer sur des prises Cody Bellinger et Gavin Lux.

Publicité

Dans le même match, l’espoir #6 de la formation, Josiah Gray, était l’un des partants. Il a accordé deux coups sûrs et un seul point en quatre manches, retirant quatre frappeurs sur des prises. Comme quoi comparé à ses collègues espoirs, Gavin Lux a des croûtes à manger s’il ne veut pas rester sur le banc.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • La ligue dévoile les résultats des plus récents tests de COVID-19 : six nouveaux cas positifs sur plus de 10 500.