Destin croisé entre les Yankees, les Rays et les Orioles

Si la première place de la division Est dans l’Américaine devrait se jouer entre les Yankees de New York et les Rays de Tampa Bay, la dernière marche devrait en toute logique revenir aux Orioles de Baltimore.

Aussi étrange que cela puisse paraître, le destin des Rays et des Yankees dépendra pour beaucoup de leurs résultats face à ces mêmes Orioles. Dans une saison écourtée où chaque victoire compte, il faudra faire un sans faute.

Publicité

Faux pas interdit

Avec chacun 10 matchs à jouer sur 60 face aux Orioles, les deux prétendants au trône dans l’Est devront rendre une copie parfaite.

La saison passée, ils pouvaient se permettre un faux pas et repartir de Baltimore avec deux victoires en trois matchs. Mais cette année, il va falloir remporter chaque série à grands coups de balai. La défaite est interdite. Il ne sera plus possible de faire tourner l’effectif, de mettre des joueurs au repos. Pour gagner, il faudra envoyer au combat les Gerrit Cole, les Blake Snell et les Tyler Glasnow de la même manière qu’on les enverrait affronter les meilleures équipes de la ligue.

Le mot d’ordre pour les Yankees et les Rays est simple : BA-LA-YA-GE!

Selon moi, les Orioles ne devraient pas gagner plus de 20 matchs cette saison, peut-être moins. Les bookmakers de Las Vegas sont plutôt généreux puisque leurs prédictions se basent sur une moyenne de 20,5 matchs gagnés. Je doute fort qu’ils dépassent la barre des 20 victoires, surtout en jouant en plus des Yankees et des Rays, les Braves et les Nationals. Vous pouvez gager en paix.

Publicité

À titre indicatif, les Yankees sont à +/- 37,5 matchs et les Rays à +/- 33,5.

Cela ferait tellement désordre de voir une de ces grosses équipes de baseball ne pas accéder aux séries en raison d’une ou deux défaites de trop face au plus mauvais élève de la classe.

Avantage Yankees?

On le sait les Yankees réussissent plutôt bien face aux Orioles, surtout Gleyber Torres. En 19 affrontements la saison passée, les Yankees en ont remporté 17. Cette saison, il faudra faire un 10 sur 10.

Les Rays, eux, ont connu moins de réussite et affichent un record de 12 victoires et sept défaites en 2019 face aux oiseaux de Baltimore. En 2020, ils n’auront pas le droit à l’erreur, sinon les espoirs de qualification pour les séries pourront vite s’amenuiser.

Vous l’aurez compris. Yankees et Rays ne devront en aucun cas prendre à la légère leurs duels face aux Orioles de Baltimore, car dans une saison qui ressemblera plus à un sprint qu’à un marathon, le moindre faux pas sera fatal.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football