David Ross sera patient avec Craig Kimbrel

Incapable de lancer des prises lors de sa sortie de lundi face aux Reds de Cincinnati, Craig Kimbrel a obtenu la clémence de son gérant David Ross, qui a soutenu qu’il serait patient avec son releveur numéro 1.

Publicité

En effet, le lanceur qui a mérité sa place à sept occasions sur une équipe d’étoiles depuis le début de sa carrière n’aura enregistré qu’un seul retrait lors de cette sortie hasardeuse où il a rempli les sentiers avant d’atteindre le joueur d’avant-champ Freddy Galvis.

Le nouveau gérant des Cubs a expliqué le fond de sa pensée au terme du match, à nouveau quelques heures après celui-ci.

Publicité

« Je n’essaye pas de trouver des excuses pour personne. Je crois tout de même qu’on doit donner un peu de laisse aux joueurs. C’est une situation unique et c’est pareil pour Craig (Kimbrel) », a indiqué Ross au journaliste Jordan Bastian de MLB.com.

En relève à Kimbrel, le releveur Jeremy Jeffress a finalement scellé l’issue du match pour permettre aux Cubs de signer un troisième gain dans cette saison écourtée. Malgré ce changement hâtir, le gérant a tenu à répéter son engagement envers Kimbrel.

«Nous n’avons aucunement perdu confiance en Craig. C’est un lanceur phénoménal et il saura rebondir», assure Ross.

Depuis son arrivée avec les Cubs, la situation n’est pas réjouissante pour Craig Kimbrel qui a maintenu une moyenne élevée à 7.29. Avant de signer son entente de trois ans, 43 millions de dollars, le lanceur droitier possédait une moyenne de points mérités à 1.91, en plus de 333 sauvetages en carrière, de 2010 à 2018.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Les Marlins passeront à des tests quotidiens.
  • Les joueurs discutent entre eux avant les matchs pour savoir s’il y a des cas de COVID-19.
  • Dodgers : Alex Wood sur la touche.
Default image
Antoine Desrosiers
Alleyop360Attitude Football