Austin Martin : les discussions avec les Jays prennent de l’ampleur

Depuis quelques semaines, à peu près tous les choix de premier tour ont signé leur premier contrat chez les pros.

Sauf les Astros, évidemment.

Farce à part, les Jays sont parmi les équipes qui n’ont pas encore mis sous contrat leur premier choix. On parle ici de la jeune sensation Austin Martin, repêché au cinquième rang du dernier repêchage.

Publicité

Il y a quelques semaines, on rapportait qu’il pourrait être difficile pour les Jays de le mettre sous contrat. Pourquoi? Parce qu’il est en position de demander un brin plus que ce que les Jays prévoient lui offrir.

Il faut savoir que les Jays ont un bassin d’argent alloué en fonction de leurs différents choix au repêchage. Mais parce que Martin est un meilleur espoir que le cinquième choix typique, il veut demander plus.

Résultat? Les Jays doivent donc couper ailleurs – en demandant aux autres d’accepter moins ou en ne les signant pas – ou en dépassant le montant alloué.

Mais comme le mentionne Shi Davidi, l’équipe peut aussi dépasser son montant total de 5 % en payant une pénalité de 75 % sur l’extra, mais sans être pénalisé en choix dans le futur.

Même si les Jays ont déjà signé deux espoirs (deuxième et troisième ronde) un peu au-dessus du prix, le fait de voir le quatrième choix sans entente et l’espoir Zach Britton signé à rabais donne de la marge de manœuvre aux Jays.

Si on soustrait les contrats des trois espoirs signés, qu’on oublie le choix de quatrième tour (dont la valeur du choix est de 549 000$) et qu’on prend pour acquis que les Jays sont prêts à payer une taxe sur le 5 % de surplus, l’équipe a 6 969 000 $ afin de signer le jeune Martin.

Publicité

Le choix des Orioles vaut 7 789 900$ et celui des Jays, à la base, vaut 6 180 700$. Un entre-deux est à prévoir.

Mais la raison qui justifie mon titre, c’est la signature de Spencer Torkelson chez les Tigers. Le premier choix au total a signé un contrat record (tel que rapporté par mon collègue Marc-Olivier Cook), mais il a surtout libéré Scott Boras pour ses négociations avec les Jays.

Maintenant que la relation entre les Jays et Scott Boras est meilleure (merci à Hyun-Jin Ryu), et que l’agent a placé son premier choix, il peut maintenant se concentrer sur le jeune Martin.

Toujours selon ce que rapporte Shi Davidi, les chances de voir Martin signer à Toronto sont de plus en plus grandes.

Non, laissez-moi recommencer : les chances ont toujours été grandes, mais les deux parties se rapprochent de plus en plus d’un terrain d’entente. Voilà.

À ce moment-là, les chances de le voir débarquer au camp des Jays sont bonnes. Après tout, on raconte de plus en plus que l’une des deux places restantes au camp est pour le jeune homme, qui a été nommé le 16e meilleur espoir de la ligue récemment par Baseball America.

Voyons voir si des développements s’effectueront au cours des prochains jours dans le dossier de son contrat. Plus il signe rapidement, plus il peut se rendre à Toronto pour s’entraîner avec les gars et, d’une certaine manière, prendre du millage chez les pros.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football