Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aaron Judge ne semble plus affecté par ses raideurs au cou

Au cours des derniers jours, Aaron Judge ne participait pas aux matchs disputés au Yankee Stadium. Pourquoi? Parce que des raideurs au cou l’empêchaient de s’élancer convenablement.

Parce que le Juge est reconnu comme un joueur très fragile et parce que ses raideurs au cou l’empêchaient de travailler convenablement, il était normal de voir les fanatiques de la formation s’inquiéter. Son début de saison était-il compromis malgré le départ tardif en juillet et la longue pause?

Publicité

Il semble toutefois que le #99 de la formation du Bronx aille mieux. Lors du match d’hier, Judge s’est permis une claque de l’autre côté de la clôture en première manche face au deuxième lanceur des Yankees, James Paxton.

En parlant de la rotation, rappelons que Masahiro Tanaka n’est pas assuré de lancer dès les premiers jours de la saison.

Il évoluait à titre de joueur de champ droit (et non pas de frappeur de choix), ce qui est un bon signe pour les Bombardiers.

Et il n’est pas le seul à avoir profité des largesses de James Paxton. Giancarlo Stanton, qui n’est clairement pas à 100 % non plus, a aussi démontré qu’il sera en mesure d’apporter sa pierre à l’édifice dès le premier jour de l’année en claquant une retentissante longue balle à 113 MPH.

Publicité

Rappelons qu’il ne peut pas encore jouer dans le champ, mais qu’il commencera l’année là où il doit le faire de toute manière : à titre de frappeur de choix. C’est là qu’il jouait hier et c’est aussi là qu’il passera la majorité de la saison.

James Paxton s’est réjoui de voir les deux gars être au sommet de leur forme. Il a juste trouvé dommage d’être au coeur du festival offensif, par contre.

Avec raison.

Publicité

Si ces gars-là commencent la saison en même temps que tout le monde, les Yankees seront (comme prévu) à surveiller.