Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une stratégie douteuse pourrait être employée au repêchage

Le repêchage 2020 de la MLB aura lieu demain soir (mercredi). Avec des préoccupations face à la crise de coronavirus, la ligue a dû réduire le repêchage de quarante à cinq rondes au total.  

Cela pourrait donner lieu à des situations particulières cette année. En effet, un club pourrait sélectionner un joueur sans l’intention de le signer, en lui offrant le minimum afin que l’équipe puisse récupérer un choix de compensation l’année suivante si le joueur en question refuse d’apposer sa signature au bas du contrat.

Publicité

Selon le journaliste R.J. Anderson de CBS Sports, au moins une équipe de la MLB possédant un choix dans le top-10 envisage cette voie.

L’ordre des 10 premiers choix est celui-ci : les Tigers de Detroit, les Orioles de Baltimore, les Marlins de Miami, les Royals de Kansas City, les Blue Jays de Toronto, les Mariners de Seattle, les Pirates de Pittsburgh, les Padres de San Diego, les Rockies du Colorado et les Angels de Los Angeles.

Il faudra toutefois que l’équipe prouve qu’elle a agi de bonne foi pendant les négociations afin d’obtenir un choix de compensation au même rang en 2021. Cela signifie de faire une offre d’au moins 40 % de la valeur du choix. Par exemple, le choix numéro dix est évalué à 4 739 900 dollars.

La bonne foi, un concept abstrait dont on fait mention très souvent par les temps qui courent.

Publicité

Ce qu’on entend à travers les branches, c’est que les Angels et les Blue Jays considèreraient cette option de façon sérieuse. Les équipes auront jusqu’au 1er août pour signer les joueurs repêchés.

Cela pourrait avoir des effets dévastateurs sur la carrière de certains jeunes joueurs. Tout ça pour économiser quelque peu. Ordinaire pour des organisations milliardaires.

Espérons que les formations reculent si telle est leur intention.

Publicité

Bon repêchage à tous!