Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Scott Boras contredit le propriétaire des Diamondbacks

L’agent de joueurs Scott Boras ajoute une couche de controverse dans le débat entourant l’infertilité des discussions entre les propriétaires et les représentants de l’Association des joueurs.

Le réputé Boras a réagi aux propos de Ken Kendrick, le propriétaire des Diamondbacks de l’Arizona, qui mentionnait qu’une saison se poursuivant tard en automne soulèverait trop de risques considérant une prévisible deuxième vague de contagion.

Publicité

Ces temps-ci, les relations de travail sont en vogue et le sujet prend toute la place sur la planète baseball. En cette matière, Boras est passé maître avec les années.

Nous ne voulons pas prendre le risque de mettre nos joueurs en danger et notre jeu en péril de jouer des matchs au-delà de la fin octobre, a déclaré Kendrick. Donc, notre modèle est et ne sera jamais changé et nous ne jouerons pas au baseball au mois de novembre.

La ligne de Kendrick est claire, mais Boras y met son grain de sel en comparant la MLB à la NFL et au football universitaire de la NCAA. Selon Boras, le fait que le football, un sport de contact, envisage de tenir des activités en novembre et en décembre prouve que les arguments des propriétaires ne tiennent pas la route.

Cependant, le fait que deux joueurs des Giants de Yomiuri, évoluant au sein de la ligue professionnelle japonaise, ont été testés positifs à la COVID-19 donne des armes à la partie patronale. L’équipe a été forcée de suspendre un match hors-concours face aux Lions de Seibu. C’est exactement ce que les autorités du baseball majeur souhaitent éviter.

Publicité

D’autres considérations

Selon Ken Rosenthal de The Athletic, il y a anguille sous roche et la peur d’une deuxième vague de contagion n’est pas l’unique argument des propriétaires des équipes des Majeures afin d’éviter une saison trop longue.

Rosenthal est d’avis que les considérations financières dominent, car les Réseaux Fox et TBS, qui détiennent la part du lion dans la télédiffusion des matchs éliminatoires de la MLB, désirent ne pas empiéter sur la saison de football de peur de perdre des téléspectateurs et voir ainsi leurs revenus en souffrir.

Publicité

Rappelons que cette semaine, les autorités des Majeures ont proposé aux joueurs de payer l’intégralité de leur salaire, mais à l’intérieur d’un calendrier passablement réduit, affirmant au passage que les équipes perdraient beaucoup d’argent (640 000$) pour chaque match joué en saison régulière. À l’inverse, les joueurs souhaitent jouer un maximum de parties afin de maximiser leurs gains. Encore une histoire de gros sous.