Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ron Roenicke espère revoir Alex Cora à la barre d’une équipe en 2021

Le dossier Alex Cora à Boston n’a pas fini de faire couler de l’encre. S’il y a bien une certitude, c’est que les Sox et Cora seront liés tant que l’équipe n’aura pas de gérant (ou que Ron Roenicke ne sera pas reconduit à long terme) ou que Cora n’aura pas une job ailleurs.

Oui, je sais que Cora veut peut-être devenir un DG et qu’il a lui-même dit qu’un retour à Boston n’était pas dans ses plans. Oui, je sais que Chaim Bloom a aussi fermé la porte à son retour.

Publicité

Mais il n’en demeure pas moins que les noms de Cora seront quand même liés aux Sox pendant plusieurs mois. C’est comme ça.

Il y a toutefois un homme qui n’avait pas vraiment donné son opinion sur la situation : Ron Roenicke. Entraîneur de banc sous Cora en 2018 et 2019, il a été choisi (au détriment de quelques candidats) pour obtenir le poste de gérant des Sox. Son titre d’intérimaire lui a été retiré suite aux conclusions de Rob Manfred dans le dossier du vol de signaux, mais il n’en demeure pas moins qu’il n’a pas de contrat une fois 2020 terminée.

Lui, que pense-t-il de toute cette situation?

Publicité

En fait, il porte encore beaucoup de respect envers Alex Cora et il le voir obtenir un poste de gérant à nouveau.

C’est un gars que j’aimerais voir gérer à nouveau. Et si c’est à Boston, c’est à Boston.

– Ron Roenicke

À ce propos, il dit ne pas s’en faire. Il ne veut pas voir trop loin dans le futur par rapport à son emploi et il ne pense pas trop à ce qui l’attend en 2021.

Avec toute son expérience, il sait que tout peut arriver. Il sait qu’il s’agit de son travail de s’assurer de travailler le plus efficacement possible afin de mériter son poste. Après tout, s’il fait bien en 2020, il aura (peut-être) sa chance en 2021…

Publicité

Pensez-vous que Cora soit destiné à reprendre son trône en 2021?

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Bon point. La MLB doit se dépêcher de revenir.
  • Richard Urena n’est plus à Baltimore.