Manipuler le temps de service des jeunes rajouterait (inutilement) de l’huile sur le feu

Au cours des dernières années, manipuler le temps de service des jeunes joueurs a été au coeur de la MLB. Les Cubs l’ont notamment fait avec un Kris Bryant qui ne l’a jamais vraiment accepté.

Rappelons qu’il avait déposé un grief pour obtenir son autonomie un an plus tôt, jugeant qu’elle lui avait été volée. Il avait perdu.

Publicité

Plus près de chez nous, à Toronto, les Jays ont fait la même chose. C’était plus subtil avec Cavan Biggio, mais cela s’est avéré flagrant avec Vladdy Junior, qui a été « retravailler sa défensive » à Buffalo avant de graduer dans les Majeures.

Par le passé, l’excuse était facile : envoyer un jeune pour travailler sur ses lacunes était l’excuse parfaite pour gagner une année d’autonomie sur le jeune en retardant son arrivée dans le show de quelques semaines.

Mais cette année? Ce ne sera pas facile à faire passer.

Premièrement, les fans ont besoin de voir le meilleur effectif possible dans les circonstances, et ce, dès le jour 1 de la saison. Pourquoi? Parce que le monde du baseball a laissé un goût amer aux fans, récemment.

Mais surtout, parce que d’aller à Buffalo (dans le cas des Jays) pour ne pas jouer n’apportera pas grand chose à un jeune joueur. Si un jeune est prêt (seulement s’il l’est), il doit jouer.

Publicité

Et c’est ce qui nous amène au dossier Nate Pearson.

On l’a souvent écrit et répété, mais il est impressionnant, le jeune. Il a très bien fait au camp d’entraînement et tout le monde parlait de lui comme d’un must en vue de la rotation 2020 des Jays.

Dans les circonstances normales d’une saison sans COVID-19, j’étais le premier à vouloir lui donner du millage à Buffalo. Mais là? Il ne peut pas. Ce ne serait pas efficace de lui faire lancer des matchs sans valeur.

Et dans l’optique où son nombre de manches devait être contrôlé suite à une grosse blessure en 2018, la pandémie a trouvé une solution.

Voilà pourquoi il doit profiter d’une saison différente pour faire sa place dans la Ville-Reine – ou à Dunedin, selon la décision de l’Agende de la Santé Publique du Canada – pour s’installer. Il a trop dominé pour ne pas avoir sa place.

Mais pour ça, les Jays doivent lui donner sa place. Dès maintenant. Le laisser sur les lignes de côté plus longtemps, ce n’est pas un beau cadeau à lui faire.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Croyez-vous que les Raptors ont ce qu’il faut pour faire un bout de chemin en séries? [AlleyOop360]
Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football