Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les propriétaires aimeraient proposer une saison de 50 matchs aux joueurs

Bonne nouvelle pour les dirigeants, les joueurs et surtout, les partisans de baseball. Selon ce que rapporte Jeff Passan, les éminences de la MLB ont l’intention de proposer à l’Association des joueurs le scénario d’une saison écourtée dans laquelle ses membres seraient rémunérés au prorata et non sous forme de partage des revenus.

Rejeter toute forme de plafond salarial

Considérant que depuis toujours, les joueurs ont peur comme la peste de toute forme de plafond salarial, ledit scénario serait une grosse victoire pour eux. Dans les faits, le plan envisagé serait celui qui avait été discuté en mars dernier. À priori, on pourrait penser que ce sont les joueurs qui ont remporté la mise. Cependant, là où les propriétaires ont été rusés, c’est sur le nombre de matchs envisagé pour la reprise des hostilités, considérant leurs revenus.

Publicité

On parle ici d’une cinquantaine de joutes contrairement aux 100 parties que les joueurs avaient en tête lors des négos de mars. Donc, quand on y pense, il s’agit ici, selon moi, d’une situation gagnant-gagnant pour tous. Au final, les joueurs honoreront leur contrat et les propriétaires, quant à eux, limiteront les dépenses (chaque match à huis clos est de l’argent perdu pour les propriétaires) en disputant un nombre moindre de parties. Les joueurs étant à X et les proprios à Z, ils ont auront su, si tout cela se matérialise, arriver à Y pour le bien commun.

Ceci dit, ce n’est pas parce que l’idée est dans les airs qu’elle sera proposée. Ça reste encore à voir.

Publicité

On dit souvent qu’une saison de baseball est un marathon d’après le nombre élevé de matchs joués annuellement. Avec une saison de 50 parties, les clubs ne pourront pas se permettre d’avoir un mauvais début de saison et se reprendre en fin de parcours. Pensons aux champions en titre, les Nationals de Washington, qui avaient commencé la saison 2019 avec une fiche de 19-31 après 50 parties!

Un historique houleux

Il ne date pas d’hier que les relations entre le regroupement des propriétaires et l’Asso des joueurs sont difficiles. Les joueurs tiennent bec et ongles à ce que jamais il n’y aille de partage des revenus entre eux et leurs employeurs. Souvenons-nous qu’ils avaient même été jusqu’à décider collectivement de ne pas compléter le calendrier de la saison 1994 afin de tenir leur point. 

Publicité

La présente convention collective se terminant à la fin de la saison 2021. Espérons pour les partisans que les négociations futures se feront dans l’harmonie et que les différents partis impliqués se baseront sur les présentes négociations pour arriver à une solution.