Les meilleurs voltigeurs de gauche de l’histoire des Rays

J’en suis rendu à vous parler des voltigeurs de l’histoire des Rays. Je débute avec les voltigeurs de gauche. Les Rays ont toujours eu d’excellents voltigeurs à chacune des positions. Le poste de voltigeur de gauche a été patouillé par d’excellents joueurs. Voici mon top-5.

À lire aussi : les meilleurs joueurs de troisième but.

Publicité

Mon premier choix est Carl Crawford. Crawford a connu une excellente carrière dans l’organisation floridienne. Il y a évolué pendant neuf saisons, de 2002 à 2010. Crawford était un voltigeur tout étoile. Il pouvait tout faire sur un terrain de balle. Très rapide et pouvant couvrir beaucoup de terrain, il pouvait voler plusieurs coups sûrs de plus d’un but à ses adversaires. Il n’a commis que 24 erreurs en neuf saisons. Il a d’ailleurs gagné un Gant doré en 2010 pour son excellence en défensive, ne commettant que deux erreurs en 315 chances. Sa grande rapidité l’aidait beaucoup à réussir des jeux incroyables.

Parlant de sa grande rapidité, Crawford a remporté le championnat pour les buts volés en 2003, 2004, 2006 et 2007. Il a totalisé 409 buts volés avec les Rays. Il a de plus été le meneur pour les triples en 2004, 2005, 2006 et 2010. Il était un redoutable joueur en attaque, se servant beaucoup de cette fameuse rapidité. Il a cumulé une fiche impressionnante dans l’uniforme des Rays. Il a frappé pour une excellente moyenne de .296, 1480 coups sûrs, 215 doubles, 105 triples et 592 PP.

Il a remporté le Bâton d’argent en 2010 en plus d’être choisi le joueur par excellence du Match des étoiles en 2009. De ses neufs saisons à Tampa, il a frappé pour plus de .300 à cinq reprises.

YouTube.com
Crawford rend la vie dure aux Red Sox en volant un total de six buts, égalisant ainsi un record de la Ligue américaine

Mon deuxième choix est lui aussi un voltigeur très rapide, Desmond Jennings. Jennings a évolué toute sa carrière avec les Rays de 2010 à 2016. Lui aussi un voltigeur très rapide, il se servait également de sa grande rapidité pour effectuer de véritables vols en défense. En 2012, il a été le meilleur de la Ligue américaine avec un pourcentage défensif de 1.000, soit aucune erreur en 178 chances.

En attaque, il savait bien profiter de ses capacités athlétiques. Il a frappé pour une moyenne de .245, 508 coups sûrs, 99 doubles, 22 triples, 55 coups de circuit et 191 PP. Il a de plus volé 95 buts. Il a de plus patouillé le champ centre sur une base régulière en 2014.

YouTube.com
Jennings y va d’un circuit de deux points face à Jon Lester des Red Sox en 2014

Mon troisième choix n’a pas évolué sur une base régulière avec les Rays, mais leur a rendu de très précieux services sous les ordres de Joe Maddon, Matt Joyce. Après avoir été repêché par les Tigers, il n’a joué à Detroit qu’une seule saison avant de passer aux Rays, où il y a joué pendant six saisons de 2009 à 2014. Joyce n’était pas muni de la même rapidité que les deux autres sur ma liste, mais possédait un bien meilleur bras. Il a aussi évolué souvent dans la droite. Il était excellent en défensive.

Publicité

De plus, il a amassé de bons chiffres en attaque avec une fiche de .250, 485 coups sûrs, 111 doubles, 76 circuits et produit 280 points. Un joueur dans le moule de Joe Maddon et des Rays : polyvalent.

YouTube.com
Joyce remporte le match pour les Rays face aux Orioles avec un walk off home run

Mon quatrième choix est Corey Dickerson, qui a joué à Tampa en 2016 et 2017. Dickerson était un excellent joueur que les Rays auraient dû garder. Ils l’ont échangé aux Pirates de Pittsburgh en février 2018 en retour de Daniel Hudson, un autre joueur et des considérations monétaires.

Il était un excellent voltigeur défensif comme le prouvent ses trois erreurs. Au bâton, il a frappé pour une moyenne de .265, 291 coups sûrs, 69 doubles, 51 circuits et 132 PP.

YouTube.com
Dickerson frappe un très long circuit face aux Mariners au Tropicana Field

Mon cinquième choix est Greg Vaughn. Vaughn a joué pour les Devil Rays de 2000 à 2002. Il était un joueur en fin de carrière avec les Devil Rays, mais a su rendre de précieux services lors de son séjour à Tampa. Il était loin d’être une gazelle, mais était quand même fiable en défense, ne commettant que cinq erreurs.

À 36 ans, il a été invité à participer au Match des étoiles en 2001. Il a cumulé une fiche respectable de .226, 271 coups sûrs, 62 doubles, 60 coups de circuit et produit un total de 185 points.

YouTube.com
Vaughn frappe un simple en 8e manche pour briser un match sans point ni coup sûr de Pedre Martinez au Fenway Park

Mentions honorables

Ma première mention, Tommy Pham. Pham aurait pu facilement faire ma liste. Pham est un voltigeur très rapide et excellent défensivement. Il a débuté avec les Rays en 2018 et y évolue présentement. En 2019, il n’a pas commis une seule erreur en 166 chances, soit un pourcentage de 1.000. Il a amassé une fiche de .287, 204 coups sûrs, 40 doubles, huit triples, 28 circuits 90 PP et 30 buts volés.

Mon autre mention va à Bubba Trammel. Bubba a joué pour les Devil Rays de 1998 à 2000. N’évoluant pas sur une base régulière, il a quand même su amasser de belles statistiques. Il a frappé pour .285, 191 coups sûrs, 48 doubles, 33 coups de circuit et 107 PP.

Default image
Paul Leblanc
Alleyop360Attitude Football