Les meilleurs joueurs de troisième but de l’histoire des Rays

Les Rays n’ont pas eu beaucoup de grands joueurs à la position de troisième but. Ils en ont développé un vrai qui a passé les dix premières saisons de sa carrière à Tampa. Depuis, il a quitté pour la côte ouest américaine, à San Francisco. L’histoire au troisième but a débuté avec un futur membre du Temple de la renommée en 1998. Voici maintenant mes choix comme meilleurs joueurs de troisième but de leur histoire.

À lire aussi : les meilleurs joueurs de deuxième but.

Publicité

Je débute bien sûr avec celui qui a passé dix saisons dans l’organisation des Rays, Evan Longoria. Longoria a débuté sa carrière avec les Rays en 2008. Et quelle année ce fut pour ce jeune joueur recru, qui s’est rendu à la Série mondiale dès ses premiers pas dans les ligues majeures. Il a remporté le titre de recrue de l’année dans la Ligue américaine en plus de participer à son premier Match des étoiles. Cette même saison, il avait frappé pour une moyenne de .272, 122 coups sûrs, dont 31 doubles et 27 coups de circuit. Il a de plus produit 85 points. Pas pire pour une saison recrue. Une belle carrière s’amorçait.

Il a participé aux séries de 2008, 2010, 2011 et 2013. Il a cumulé une fiche en séries de .191, 22 coups sûrs, dont cinq doubles et neuf circuits, en plus de produire 21 points. Il a connu une excellente carrière à Tampa avec une fiche de .270, 1471 coups sûrs, 338 doubles, 261 coups de circuit et 892 PP. Il a terminé la saison 2015 avec le meilleur pourcentage défensif de la Ligue américaine avec .976 avec 9 erreurs en 376 chances sachant bien comment cette position est difficile. Il a remporté trois Gants dorés, soit en 2009, 2010 et 2017, sa dernière saison avec les Rays. Il a également remporté un Bâton d’argent en 2009. Longoria est sans contredit le meilleur joueur de troisième but de l’histoire des Rays.

YouTube.com
Longoria propulse les Rays avec un dramatique circuit face aux Yankees

Mon deuxième choix est celui qui a précédé Longoria et qui a passé sept saisons à Tampa de 200 à 2006, Aubrey Huff. Huff a principalement évolué au troisième coussin, mais pouvait également jouer à d’autres positions. Huff était un bon joueur défensif, n’ayant commis que 43 erreurs en sept saisons. En attaque, il avait un bon coup de bâton comme le démontre sa moyenne de .287, 870 coups sûrs dont 172 doubles et 128 circuits et produisant 449 points. Huff a lui aussi grandi dans l’organisation des Rays. Il a succédé au premier joueur de troisième but de leur histoire, soit le grand Wade Boggs. Huff a rendu de précieux services aux Rays.

Publicité
YouTube.com
Huff frappant un circuit de deux points sur Eutaw Street à Baltimore face aux Orioles

Mon troisième choix est un membre du Temple de la renommée du baseball, le grand Wade Boggs. Boggs s’est amené à Tampa à la toute fin de sa carrière, soit en 1998 et 1999. Il n’a participé qu’à 213 matchs avec les Devil Rays, mais a eu le temps de faire sa marque. Il s’amenait avec l’équipe à l’âge de 40 ans. Il revenait dans la région d’où il avait gradué à l’école secondaire avant d’être repêché par les Red Sox. Boggs a été intronisé à Cooperstown en 2005. Un honneur bien mérité d’ailleurs.

Boggs n’a pas connu ses meilleures saisons à Tampa. Par contre, il était encore capable de suivre la parade. Il a cumulé une impressionnante fiche de .289, 210 coups sûrs, 37 doubles, neuf circuits et 81 PP. C’est avec les Devil Rays qu’il a frappé son 3000e coup sûr. Il avait décidé de faire ça en grand y allant d’un coup de circuit. En défensive, il a toujours eu un gant remarquable. Il a gagné plusieurs Gants dorés au cours de sa longue carrière, mais aucun avec les Devil Rays. Il a commis 14 erreurs durant ses deux saisons. Boggs, un des grands à avoir porté l’uniforme des Devil Rays.

YouTube.com
Wade Boggs frappant un circuit pour son 3000e coup sûr devant ses partisans

Mon quatrième choix est Ty Wigginton. Il a joué à Tampa en 2006 et 2007. Il n’était pas un grand joueur défensif. Il était un joueur honnête comme on peut dire. Il a commis 10 erreurs en 289 chances. En attaque, c’est plus là qu’il s’est démarqué. Il a frappé pour une moyenne de .275 avec 226 coups sûrs, 46 doubles, 40 circuits et 128 PP. Pas si mal avant l’arrivée de Longoria. Il avait partagé le travail avec Huff en 2007.

Mon dernier choix a joué pour les Rays en 2016, 2018 et 2019. Matt Duffy a commis 20 erreurs en 458 chances, lui qui pouvait aussi évoluer à l’arrêt-court. Il avait un bon coup de bâton. Il a amassé une fiche de .284, 206 coups sûrs, 33 doubles, six circuits et produit 63 points. Le 20 novembre 2019, il a été désigné pour assignation et il a refusé. Par le fait même, les Rays l’ont par la suite libéré. En janvier 2020, il a signé un contrat des ligues mineures avec les Rangers du Texas.

YouTube.com
Duffy frappant son premier coup sûr dans l’uniforme des Rays face aux Yankees
Default image
Paul Leblanc
Alleyop360Attitude Football