Les Jays font le plein de lanceurs au repêchage (et mettent la main sur Zach Britton)

Mercredi soir, les Blue Jays de Toronto ont réalisé un coup d’éclat en mettant la main sur Austin Martin. J’en ai d’ailleurs dressé un portrait hier matin.

Hier soir, il leur restait donc quatre choix afin d’atteindre l’objectif de renflouer les coffres au niveau des lanceurs. Trois lanceurs droitiers universitaires ont donc été repêchés dans les rondes deux, trois et quatre afin de compenser le fait qu’un artilleur n’a pas été pris en première ronde.

Le tout s’est terminé avec le voltigeur Zach Britton, cinquième et dernier choix de l’encan 2020 des Jays.

Publicité

Voici un petit portrait de chaque gars.

Deuxième ronde (42e choix au total) : CJ Van Eyk – Florida State University

D’entrée de jeu, bien des analystes ne pouvaient pas croire qu’au 42e rang, Van Eyk était encore dispo. Pourquoi? Parce que bien des gens pensaient qu’il ne serait plus là après les choix compensatoires, donc après la première journée.

Le lanceur possède une rapide qui peut monter jusqu’à 95 milles à l’heure, une bonne courbe et un changement de vitesse à point.

Il devra travailler sur son contrôle (comme bien des jeunes), mais une progression rapide pourrait s’effectuer dans son cas.

Il avait été un choix de 19e ronde des Mets en 2017, mais avait plutôt choisi le chemin universitaire.

Troisième ronde (77e au total) : Trent Palmer – Jacksonville University

Palmer est un lanceur qui a lancé en relève et comme partant à l’université. On dit qu’il ne ressemble pas à un joueur des grandes ligues, mais qu’il a l’attitude pour y parvenir.

Il est lui aussi détenteur d’une belle rapide (96 ou 97 milles à l’heure) et de deux autres beaux lancers : sa glissante et son changement de vitesse.

Son gérant au collègue l’a décrit comme un joueur qui « n’a pas l’air imposant, mais qui est fort, intelligent et qui possède de bonnes qualités athlétiques. »

Publicité

Il pourrait finir en tant que releveur, mais aura sa chance comme partant.

Quatrième ronde (106e au total) : Nick Frasso – Loyola Marymount University

À la surprise générale (ou pas), les Jays ont repêché un droitier universitaire en quatrième ronde qui est capable de pousser sa rapide à plus de 96 milles à l’heure.

La différence? Il mesure quatre pouces (six pieds cinq pouces) de plus que Van Eyk et que Palmer et il est un gars qui possède vraiment de bonnes qualités athlétiques.

En voici une preuve.

Ce qui peut inquiéter, c’est sa santé. Le lanceur n’est pas reconnu pour lancer des saisons complètes et une vilaine blessure à l’avant-bras et au coude lui a coûté quelques rangs au repêchage.

Décrit comme un bon compétiteur, Frasso pourrait causer des dommages si son coude tient le coup. On peut toutefois se questionner à savoir si le lanceur de balles rapides ne devra pas inévitablement se faire opérer (Tommy John) dans quelques années.

Cinquième ronde (136e au total) : Zach Britton – University of Louisville

En terminant, les Jays ont décidé d’y aller avec le voltigeur Zach Britton.

Évidemment, il est impossible de passer sous le silence les blagues du type « il pourrait devenir le premier Zach Britton à jouer au Rogers Centre en séries, » faisant évidemment référence au match suicide de 2016. On se souviendra que Buck Showalter n’avait pas utilisé son releveur vedette et qu’Edwin Encarnacion avait mis fin au match d’un seul élan…

Le voltigeur est aussi en mesure de jouer au troisième coussin, ce qui pourrait plaire à un Charlie Montoyo qui adore ce genre de joueur-là.

Un bon frappeur de doubles, la vitesse de son bâton est intéressante. Il pourra éventuellement avoir sa chance chez les Jays, qui n’ont pas un gros surplus de voltigeurs de qualité pour le futur.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • N’oublions pas que les Jays pourront, comme les 29 autres équipes, signer des agents libres à 20 000$ dès dimanche. Ce qu’on raconte, c’est que la décision de 2019 d’offrir à tous les joueurs des mineures une augmentation de salaire paraît bien aux yeux de nombreux espoirs…
  • Voici justement qui sont ces espoirs.
  • Pour ce qui est des joueurs d’ici, notez qu’aucun espoir du Québec n’a été choisi, mais que quatre Canadiens l’ont été.
Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football