Les cinq équipes gagnantes du repêchage

Depuis quelques jours, l’engouement pour le futur du baseball arrive à surplomber l’absence du sport dans les écrans de télévision. Comme le repêchage raccourci a eu lieu tout récemment, quoi de mieux que d’identifier des gagnants?

C’est ce à quoi s’est adonné l’informateur Jon Heyman, qui rapporte avoir demandé à un « gourou du repêchage » de classer les équipes qui ont le mieux fait.

Publicité

Ce gourou a pour dire que les Tigers, les Padres, les Marlins, les Cardinals et les Royals sont les franchises qui ont le mieux placé leurs pions cette année. Surprenamment, les Blue Jays ne font pas partie du groupe. Étonnant, si l’on considère que Toronto a mis la main sur l’excellent Austin Martin au cinquième rang.

Il faut tout de même donner le crédit là où il est dû, et pour cela, il faut analyser les coups placés par lesdites équipes du gourou.

passionmlb.com-2020-06-12_17-47-15_055718

Avec le premier choix cumulatif de la séance, les Tigers ont réclamé un no-brainer avec le troisième but (selon MLB Network, du moins) Spencer Torkelson. Ils n’ont ajouté aucun lanceur à leur formation, mais en ont particulièrement profité pour travailler sur leur champ intérieur.

Detroit se démarque aussi de par la qualité de ses sélections pour le rang auquel elles ont été faites. Notez par exemple que le receveur Dillon Dingler a été choisi au 38e rang, alors qu’il était perçu comme le 24e meilleur espoir. Ça se remarque également dans les cas du voltigeur Danny Cabrera et des joueurs de troisième but Gage Workman et Colt Keith.

passionmlb.com-2020-06-12_18-22-02_659632

De leur côté, les Padres de San Diego ont misé sur un jeune voltigeur en Robert Hassell III avec leur premier choix. Ils ont par la suite pris une direction complètement opposée à celle des Tigers, soit celle où quatre de leurs six sélections sont des lanceurs (trois droitiers et un gaucher).

Il est plutôt curieux que monsieur le gourou considère que les Padres soient des gagnants – deux de leurs lanceurs ne sont même pas classés et que Hassell a été choisi plus haut que prévu.

Publicité
passionmlb.com-2020-06-12_18-32-12_435084

Les Marlins, eux, ont choisi de miser sur un artilleur avec le troisième choix de l’encan 2020. Et ils ont fait la même chose pour leurs cinq autres choix. Composé exclusivement de lanceurs, le groupe d’espoirs qui s’amène à Miami aura de quoi donner de la profondeur aux différentes rotations de l’organisation.

Max Meyer, même s’il était classé neuvième, demeure un espoir intéressant. Le gaucher Jake Eder (classé 59e) a été une aubaine au 104e échelon.

passionmlb.com-2020-06-12_18-58-56_344136

La raison pour laquelle les Cardinals figurent sur cette liste est pure est simple : beaucoup de choix. En cinq rondes, St-Louis a pu obtenir pas moins de sept espoirs. Dans un repêchage où 35 tours (donc 87,5 %) des sélections ont été effacés, chaque joueur supplémentaire peut faire une différence.

Les Cards ont fait un beau travail de polyvalence : trois lanceurs, deux joueurs de champ extérieur et deux d’intérieur. On observe une bonne répartition quant aux positions des choix chez la concession du Missouri.

passionmlb.com-2020-06-12_19-04-43_809415

Les Royals ont pu choisir au troisième rang le meilleur lanceur de sa cuvée, le gaucher Asa Lacy de Texas A&M. Lacy était par ailleurs un espoir fort convoité des Blue Jays si jamais il glissait un rang de plus.

Kansas City a par la suite ajouté à son réseau mineur trois lanceurs supplémentaires, un arrêt-court et un voltigeur.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football