Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La saison de la MLB pourrait être à nouveau sur la glace

Selon les informations réunies par l’équipe d’ESPN au cours de la semaine, de nombreuses autorités de la santé publique d’État où le baseball de la MLB devrait reprendre le 24 juillet émettent des doutes et songent à utiliser leur pouvoir pour interdire le retour au jeu.

Cette semaine, 15 des 27 marchés de baseball aux États-Unis ont connu des augmentations drastiques du nombre de cas de coronavirus, ce qui a fait changer d’idée à bien des maires et des gouverneurs sur le retour du baseball. Au Texas, le nombre de nouveaux cas de coronavirus a augmenté de 3 % à 14 % cette semaine.

Publicité

Le directeur de la santé publique de Houston, Dr. David Persse, se dit prêt à prendre une position impopulaire si le retour de la MLB pose une trop grande menace à la santé publique et l’interdire. Même le propriétaire des Astros, Jim Crane, qui était prêt à accueillir des partisans au Minute Maid Park, a changé son fusil d’épaule.

En Arizona, la croissance du nombre de cas a rejoint celui de la ville de New York. Dans le comté où se trouve Phoenix, le département de la santé publique a refusé de faire tout commentaire disant, et avec raison, « qu’on a autre chose à faire que de lire un plan de relance pour aucune entreprise ».

Les gouverneurs des États de la Floride et de l’Arizona demeurent quant à eux des défendeurs du retour du baseball, même si le taux de nouveaux cas dans leurs frontières continue d’augmenter plus rapidement qu’ailleurs aux États-Unis.

En Californie, le gouverneur Gavin Newsom a remis en place les ordres de confinement dans un comté près de San Diego, alors que le reste de l’État demeure ouvert.

Publicité

Les experts de la santé publique nationaux quant à eux mettent en garde les États contre le retour au jeu. Tara Kirk Sell, du John Hopkins Centre for Health Security, se dit plutôt préoccupée par tout ce qui entoure la tenue d’un événement sportif. Si un match a lieu sans partisan dans un État où les bars sont ouverts, c’est là que les partisans iront, augmentant les risques de propagation du virus. Le déplacement des joueurs représente aussi un problème.

Manfred n’est pas trop inquiet

En réponse aux inquiétudes soulevées par les gouvernements et les autorités de la santé publique, la MLB a émis une déclaration qui montre bien sa confiance envers son plan:

Pour nous, ce que ça veut dire au minimum, c’est qu’on jouera à certains endroits seulement quand nous en aurons l’autorisation de toutes les autorités gouvernementales.

Déclaration de la MLB à ESPN

La déclaration rappelle aussi le caractère « indépendant de toute autorité gouvernementale » de la ligue et qu’elle continue de suivre les conseils de « ses experts ».

Manfred peut annuler la saison

En terminant, l’entente sur la reprise du baseball a été amendée cette semaine pour permettre à Robert Manfred d’annuler unilatéralement la saison et les séries éliminatoires de 2020 si le nombre de cas de coronavirus parmi les joueurs devenait trop élevé. Ce qu’est un nombre trop élevé demeure à déterminer.

Publicité

Cet amendement s’ajoute à deux autres cas où le commissaire pourrait suspendre la saison, soit une interdiction de voyager aux États-Unis, et si le risque pour les joueurs devient trop grand. Ces critères avaient été déterminés dans l’entente de mars.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Le virus se propage chez les Rangers.
  • Ce n’est pas facile d’être un fan de sport à Detroit…
https://twitter.com/jonmorosi/status/1276679623443652608