Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Il n’est aucunement question que les Rangers changent de nom

Vous connaissez les Rangers du Texas, l’équipe de baseball majeur. Connaissez-vous les Texas Rangers, l’agence d’application de la loi qui intervient dans cet État du sud?

À ne pas confondre avec la police d’État du Texas, car les Rangers possèdent une juridiction plus large que leurs confrères qui eux, ne peuvent intervenir qu’à l’intérieur des limites de l’État.

Publicité

Au fil des années, les Texas Rangers ont été amenés à travailler sur différentes infractions allant de meurtres aux corruptions politiques, à assurer la sécurité pendant les émeutes, protéger le gouverneur du Texas, pister les fugitifs ; ils fonctionnent comme une force quasi-militaire au service de la République (1836-45) et de l’État du Texas.

En lien avec l’affaire George Floyd, un journaliste du Chicago Tribune, Steve Chapman, suggère que la concession texane de la MLB devrait prendre ses distances de ce groupe d’intervention en raison de leur mauvaise réputation en lien avec le racisme.

Aussi, en réponse à la suggestion de Chapman, la direction des Rangers n’a aucunement l’intention de changer son appellation, portée fièrement depuis 1971.

Publicité

Les réactions ne tardent pas

C’est Evan Grant, un journaliste du Dallas Morning News, qui s’est porté à la défense du club.

Ce club de baseball est synonyme d’égalité. Ils condamnent le racisme, le fanatisme et la discrimination sous toutes leurs formes, écrit-il.

L’organisation a aussi donné son opinion suite au texte publié dans le Chicago Tribune en affirmant qu’à travers sa fondation, l’équipe a généreusement donné plus de 45 millions de dollars au cours des 30 dernières années afin de soutenir différents programmes en lien avec l’éducation, la santé et ce, particulièrement en lien avec les jeunes et les démunis.

Publicité

Un représentant de l’équipe ajoute que les Rangers en feront encore plus dans le futur afin d’augmenter leur présence dans le milieu.