En raison de la situation actuelle, la valeur de Francisco Lindor est gigantesque

Saison écourtée ou pas, les rumeurs de transaction concernant Francisco Lindor vont toujours bon train à Cleveland.

La date limite des échanges ayant été fixée au 31 août, nous devrions être fixé assez rapidement en ce qui a trait à l’avenir de Lindor.

Publicité

L’arrêt-court, âgé de 26 ans, en est à sa cinquième saison à Cleveland et son salaire s’élèvera à 17.5 millions $ en 2020.

Éligible à l’arbitrage en 2021 et pouvant toucher son autonomie complète en 2022, il est clair que le propriétaire des Indians, Paul Dolan, ne pourra lui offrir ce qu’il souhaite.

Dolan n’est pas considéré comme celui qui distribue ses millions sans compter et, malgré une saison de 93 victoires en 2019, il se pourrait même que d’autres gros noms quittent l’Ohio dès le mois d’août.

Les noms de Carlos Santana, Brad Hand et celui de Mike Clevinger s’ajoutent à la liste. Est-ce une vente de feu qui se prépare à Cleveland? Lindor pourrait bien être le premier pion à tomber.

Le propriétaire des Indians déteste perdre des sous et les effets de la pandémie font qu’il devrait avoir la mèche plus courte.

Publicité

En 2009, alors que l’équipe se cherchait, il avait ordonné à son personnel baseball de faire le ménage résultant aux départs de Victor Martinez, Cliff Lee, Mark DeRosa, Rafael Betancourt et Carl Pavano. Verrons-nous quelque chose de similaire en 2020 ?

Une valeur considérable

Cependant, Dolan sait que de pouvoir compter sur l’un des meilleurs joueurs des Majeures dans son alignement en Lindor et cela, dans le cadre d’une très courte saison, représente un atout de taille.

De plus, le fait que plus d’équipes vont (peut-être) participer aux séries fait de Lindor un incontournable à Cleveland comme ailleurs. Le prix à payer pour obtenir ses services sera très élevé et ça, Dolan le sait très bien.

Le début de saison des Indians en dira long sur la suite des choses et en supposant que des assisses hivernales soient en menu, il se pourrait que Lindor change d’uniforme en décembre seulement.

Il est fort à parier que les Indians seront au plus fort de la course au 31 août, ce qui rendra le derby Lindor encore plus intéressant.

Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football