Denis Coderre : Montréal est encore plus dans les plans depuis la pandémie

Denis Coderre, quel homme! Qu’on l’adore ou qu’on l’apprécie un peu moins, il demeure certes un personnage fort polarisant. Un homme d’une grande classe, éloquent et toujours généreux de son temps, qui adorait son job de maire de Montréal. Et pour déjà l’avoir vu frapper des balles de baseball dans un rassemblement organisé par PassionMLB (arborant dans ses mains les gants de baseball de l’auteur de ses lignes), je vous confirme qu’il possède un bel élan!

Dans un plus qu’intéressant entretien avec Pierre Rinfret sur les ondes du 91.9 Sports, le 44e maire de Montréal s’est notamment prononcé sur le potentiel retour des Expos de Montréal. Et oui, il y croit de plus en plus.

Publicité

Montréal, un marché baseball

D’entrée de jeu, monsieur Coderre est persuadé que le retour de nos Amours se fera incessamment. Il nous a même confirmé que Rob Manfred a en haute estime le marché montréalais. Au cours de leurs nombreuses discussions, et ce, même lorsqu’il n’était plus à la tête de la métropole, monsieur le commissaire lui réitérait que Montréal était une ville nécessaire et incontournable, dans les plans de la ligue. Ce n’est pas seulement une ville pour faire monter les enchères, comme ce fut le cas pour une autre ville Québécoise et un autre sport. On le constate avec du recul, bien malheureusement.

Montréal est une ville de baseball, ce n’est pas de la nostalgie, c’est dans notre ADN.

Denis Coderre lors de son passage au 91.9 Sports

Denis, pour les intimes, nous a rappelé que Montréal possède trop une belle et riche histoire baseball pour ne pas que ce magnifique sport se joue de nouveau sur son sol. Que ce soit en lien avec Jackie Robinson, les années au parc Jarry ou encore lorsque le Stade olympique était rempli à craquer, ce serait en quelque sorte incohérent qu’il n’y aille pas de balle de nouveau dans le seul marché de baseball francophone d’Amérique. C’est comme si la vie nous en devait une! Aussi, comme plusieurs, il a regardé les matchs rétros sur les ondes de TVA Sports et de RDS et a vécu de belles émotions, ravivant son désir de voir du baseball dans sa ville chérie.

Publicité

La fameuse garde partagée

En lien avec la crise mondiale actuelle, celui qui a été maire de Montréal de 2013 à 2017 mentionne que le sport devra s’adapter à la nouvelle réalité sociale et économique et que la cohabitation et le partage des stades ne peuvent qu’être bénéfiques. Il vient changer la donne. C’est donc en ce sens qu’il voit d’un bon œil l’idée de la garde partagée avec les Rays.

De plus, il a pleine confiance aux Bronfman qui chapeaute le dossier et considère que les amateurs de baseball du Québec ont fait la paix avec la période sombre du duo Loria-Samson. Pour résumé, selon lui, on est plus que prêt à accueillir de nouveau du baseball.

Enfin, sur le plan personnel, tout se déroule bien pour lui. Malgré la pandémie, il est demeuré actif. Tant mieux, car les Montréalais ont besoin d’un homme qui aime sa ville et qui aime le baseball autant que lui pour que le tout se matérialise. Il n’a beau plus être l’homme numéro 1 de Montréal, mais reste que son héritage demeure bien présent, je peux vous le confirmer en tant que fier citoyen montréalais.

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 163
Alleyop360Attitude Football