Ce qui complique la tenue des matchs des Jays au Canada

Il sera difficile pour les Blue Jays de faire passer l’idée selon laquelle ils pourront jouer à leur propre domicile cette année. Les mesures à prendre en temps de pandémie ainsi que les restrictions qui régissent la traversée de la frontière canado-américaine rendent le projet fort improbable.

Comme l’illustre l’Associated Press, le voyagement entre les deux pays est un facteur crucial dans la complication du processus. La fréquence où les équipes souhaiteraient effectuer leur va-et-vient inquiète le gouvernement canadien et ralentit considérablement le dossier.

Publicité

Le premier ministre ontarien Doug Ford a bien affirmé lundi que les autorités municipales, provinciales et fédérales avaient « à peu près donné leur approbation », mais les Jays s’attendent à une autorisation plus formelle de la part du gouvernement.

Considérant que la LNH et la NBA planifient toutes les deux reprendre leur campagne dans des locations fixes, la ministre du tourisme, de la culture et du sport de l’Ontario, Mme Lisa Anne Macleod, a de sérieux doutes quant à la stratégie de la MLB et considère la chose quelque peu téméraire.

Publicité

Après tout, la frontière est fermée jusqu’au 21 juillet à toute personne qui souhaite se déplacer pour une raison non-essentielle dans le but de freiner la propagation. Si l’on ajoute à l’équation les chiffres déplorables concernant le nombre d’infections par le virus aux États-Unis, on n’obtient pas nécessairement un résultat encourageant.

La MLB a demandé pour ses joueurs une exemption à la période d’isolement de 14 jours requise après avoir foulé un sol étranger, chose qui n’est pas la plus facile à obtenir.

Les Blue Jays discutent actuellement avec le gouvernement fédéral canadien dans le but de remédier à cette situation et permettre à leurs joueurs de ne pas passer l’entièreté de leur saison à Dunedin, en Floride.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Heston Kjerstad s’entend avec son équipe.
Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football