Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Alek Manoah impressionne chez les Blue Jays

Alek Manoah, l’un des espoirs les plus importants des Blue Jays, commence déjà à faire bonne impression au sein de l’organisation. Sélectionné avec le 11e choix de la première ronde au repêchage de 2019, le grand droitier possède un énorme potentiel et travaille d’arrache-pied pour l’atteindre.

Chris Henderson du Jays Journal a eu la chance de s’entretenir avec Manoah et en a été complètement charmé. Il est un « jeune homme confiant qui est concentré à s’améliorer comme joueur de baseball, comme personne et à améliorer le monde autour de lui », selon Henderson.

Publicité

L’un des meilleurs lanceurs de l’histoire du programme de West Virginia State University, il a brisé un record datant de 1964 en retirant 125 frappeurs sur des prises à son année junior en 2019.

Les accomplissements de ce genre que Manoah compte dans son CV ne sont pas le fruit du hasard. Il travaille avec acharnement chaque jour pour s’améliorer et ça paraît dans son jeu.

« Personne ne sait vraiment quand nous allons rejouer au baseball, alors c’est vraiment juste de travailler le plus fort que je peux chaque jour. »

– Alek Manoah

Le natif de Homestead en Floride a pour objectif à court de démontrer sa durabilité en se présentant lors de chacun de ses départs. Il aimerait également lancer 130 manches et récolter 160 retraits au bâton, soit tout juste au-dessus d’un frappeur retiré par manche. Bien entendu, il devra attendre un moment puisque la saison des mineures est annulée.

Publicité

L’an dernier, le lanceur de 6 pieds 6 pouces et 260 livres a joué quelques matchs avec les Canadians de Vancouver, le club A Short Season affilié à Toronto. À 22 ans, il a pour but de progressivement monter les échelons.

Pour ce faire, il s’entraîne dur avec son frère aîné Erik, qui a d’ailleurs été repêché par les Mets de New York au 13e tour en 2014.

Publicité

Le futur s’annonce prometteur pour Alek Manoah.