Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vol de signaux : J.D. Martinez croit que la ligue a puni les Sox pour des raisons politiques

Il y a quelques semaines, Rob Manfred a finalement réglé un dossier qui était sur son bureau depuis quelques mois en punissant les Red Sox dans le dossier du vol de signaux.

On se souviendra que la sentence des Sox n’avait pas été très lourde. Alex Cora n’avait pas été puni pour ses gestes à Boston, l’équipe s’est fait dépouiller d’un deuxième choix et J.T. Walkins, qui s’ocuppait des reprises vidéos, a été le seul homme suspendu.

Publicité

La sentence des Sox est moins grosse que celle des Astros puisque la formation de Boston a, selon le rapport du commissaire, seulement triché au cours de la saison régulière en 2018. Ce n’est pas le cas des Astros, qui ont triché en séries.

Le dossier est donc clos… mais pas pour tout le monde. Chez les joueurs des Sox, qui considèrent qu’ils n’ont rien fait de mal, la plaie est encore ouverte.

La grande question des joueurs, c’est de savoir pourquoi seulement J.T. Walkins a été suspendu, pourquoi ce dernier est, bien malgré lui, devenu le visage du scandale à Boston.

C’est du moins ce que J.D. Martinez soulève.

Publicité

Ça me met en furie. Ils ont ruiné la carrière de ce gars-là [Walkins] sans avoir de preuves.

J.D. Martinez

Le frappeur de choix des Sox, qui était là lors de la saison 2018, ne croit pas du tout aux résultats de l’enquête. À ses yeux, la MLB n’avait pas vraiment le choix de punir les Red Sox parce que cela faisait plus de trois mois que l’enquête traînait. « Elle [la ligue] a été contrainte de trouver quelque chose après trois mois, » de dire le frappeur de puissance.

Il est même allé plus loin que ça tellement il est persuadé qu’il ne s’est rien passé d’illégal et tellement il est convaincu que le scandale est de la bouillie pour les chats.

S’ils allaient en cour avec ça, ils ne gagneraient jamais. (…) Il n’y a rien ici. Un juge trouverait ça drôle.

J.D. Martinez

Parce qu’il y a plus de zones grises dans le scandale des Sox que celui des Astros, les joueurs semblent plus ouverts à se défendre publiquement du côté de Boston que du côté de Houston.

Publicité

J.D. Martinez est-il allé trop loin? A-t-il raison?

10e manche

  • En parlant du vol de signaux.
  • Bonne nouvelle à L.A.