Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un premier plan de relance sera officiellement déposé par la ligue dans les prochains jours

Au cours des derniers jours, il a été possible d’apprendre que l’Association des joueurs n’avait jamais reçu d’offre concrète à étudier afin de lever la suspension des activités… et ce, même si elle se dit prête à jouer.

La raison se résume en un seul mot : incertitude. Après tout, il était impossible pour la ligue de proposer un plan alors que l’impact de la COVID-19 grandissait de jour en jour aux États-Unis.

Cela veut donc dire que tous les plans discutés (Arizona, Floride, Texas, etc.) n’ont jamais été formellement proposés et négociés. Ils ont simplement été discutés.

Publicité

Ceci dit, entre les branches, la date du 1er juillet circule beaucoup depuis quelques jours. Comme le soulignait mon collègue Pascal Harvey hier matin et comme il en a été question dans le plus récent épisode du podcast de Passion MLB, recommencer à jouer dans moins de deux mois comporte ses risques et son lot d’incertitude, mais le plan est bel et bien discuté.

Hier soir, ce plan-là a pris encore plus d’importance quand Jeff Passan, pour ne nommer que lui, a apporté des mises à jour au dossier.

Il a notamment affirmé que, d’ici la prochaine semaine, un plan de relance clair sera déposé sur le bureau de la MLBPA afin de jeter les bases d’un retour au jeu dans les environs du 1er juillet.

Un peu comme cela circule depuis quelques jours, le camp 2.0 pourrait potentiellement commencer le 10 juin prochain avant que les matchs reprennent trois semaines plus tard.

N’oubliez pas qu’il restait un bon deux semaines de camp avant que la MLB suspende sa saison, le 12 mars dernier. Avec la pause, il est normal de voir les joueurs demander au moins trois semaines pour se remettre dans le bain.

Dans ce plan, on doit s’attendre à ce que les matchs aient lieu dans les stades habituels des équipes. Une saison de 80 à 100 matchs serait réaliste.

Les joueurs des mineures se tiendraient probablement prêts si on devait faire appel à eux.

Publicité

Mais logiquement, il ne devrait pas y avoir de saison dans les mineures.

Les craintes des joueurs

Même si les joueurs sont prêts à jouer et qu’ils désirent reprendre l’action, les convaincre ne sera pas si facile que ça.

Pourquoi? Parce que les gars veulent passer du temps avec leur famille à tout prix et parce que le plan de la MLB comporte des risques. Que se passera-t-il si la COVID-19 se répand dans les vestiaires? La saison sera-t-elle suspendue à nouveau? La sécurité des joueurs sera-t-elle prise au sérieux?

Voilà pourquoi certains joueurs se sont informés sur les conséquences potentielles de ne pas se présenter dans le cadre d’une saison 2020. Mon collègue Marc-Olivier Cook vous en glissait justement un mot hier soir.

Ultimement, le fait de jouer dans leur ville est ce qui les aidera à accepter. Le plan de condenser tout le monde en Arizona avait de l’eau dans le gaz en raison de l’isolement.

Oui, les Jays devront sans doute jouer ailleurs en 2020, mais on parle d’une exception. Les autres équipes joueront (normalement) à domicile.

Publicité

Avec le déconfinement qui se prépare de plus en plus rapidement dans le monde du sport (notamment au Québec), il est normal de voir le baseball au coeur du plan. Après tout, on parle d’un sport où les contacts entre les joueurs sont à toute fin pratique nuls.

Si la Santé publique met son nez là-dedans et donne son aval au projet selon des termes qui feront le bonheur des joueurs (qui, rappelons-nous, veulent jouer), on pourrait vraiment avoir droit à du baseball sous peu.