Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

S’il n’en tient qu’au gouvernement américain, l’action reprendra

Bien que l’administration américaine a su mettre le pays à l’abri du reste de la planète (le problème vécu à l’intérieur des frontières est cependant exponentiel), le secrétaire à la sécurité intérieure, Chad Wolf, a confirmé le fait que les États-Unis sont ouverts à recevoir à nouveau les athlètes professionnels étrangers sans exception.

Les commentaires du haut placé américain sont calqués sur ceux du président Trump, qui souhaite une reprise rapide de l’activité économique au moment même ou le pays est à l’aube d’atteindre les 100 000 morts, en lien avec la pandémie.

Publicité

La communication gouvernementale cite Wolf en ces mots : Dans l’environnement actuel, les Américains ont besoin de leurs sports. Il est temps de rouvrir l’économie et il est temps de remettre nos athlètes professionnels au travail.

Au moment où la plupart des sports professionnels travaillent à des plans de relances de leurs activités, le gouvernement américain se fait collaborateur et n’obligerait pas de période de quarantaine pour les athlètes qui entrent au pays en provenance d’ailleurs dans le monde.

Publicité

L’ouverture de l’Oncle Sam s’adresse aussi au personnel essentiel des équipes et à leurs personnes à charge.

Le plan de relance de la MLB ne nécessiterait pas de période d’isolement pour les joueurs entrant au pays.

Publicité

La NBA elle, simplifierait le processus en rappelant ses joueurs à un endroit unique (les installations de Disney World à Orlando) afin de minimiser les complications liées au déconfinement sportif.