Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Seulement 0,7% des employés de la ligue ont été atteints de la COVID-19

Les résultats d’une étude menée vers la mi-avril auprès de plusieurs milliers d’employés de la MLB ont révélé que seulement 0,7% des personnes testées ont obtenu un résultat positif.

Publicité

Au total, ce sont simplement 60 personnes sur 5 754, réparties au sein de 26 équipes différentes, qui ont été affectées par le virus. Aucune d’entre elles n’en est décédée. À noter que le nombre de joueurs parmi ces quelque 5 000 personnes n’a pas été dévoilé.

Docteur Jay Bhattacharya, qui enseigne la médecine à l’université de Stanford et qui conduisait l’expérience, s’attendait à des résultats plus élevés. Il souligne l’importance d’une telle démarche :

Publicité

« Je m’attendais à un plus grand nombre. Cela montre la valeur de faire de la science plutôt que de deviner. »

– Dr. Jay Bhattacharya

Des 60 personnes qui ont testé positif au coronavirus, 70% ont été jugés comme asymptomatiques, c’est-à-dire qu’ils ne présentaient aucun symptôme même s’ils portaient des traces biologiques du virus.

Cette étude est jusqu’à maintenant la plus grande en son genre aux États-Unis, et pour l’instant, les résultats du côté du baseball majeur se veulent encourageants.

Publicité