Scooter Gennett est prêt à ne pas jouer

Et non, ce ne sera pas un autre article sur la COVID-19. Revenons à ce qui nous excite le plus quand il n’y a pas de baseball : les joueurs autonomes.

Alors que certains parlent déjà du marché des joueurs autonomes de l’hiver prochain, l’agent libre Scooter Gennett est toujours à la recherche d’un contrat pour la saison 2020.

Publicité

Des offres décevantes

Devenu libre comme l’air à la fin de la saison 2019, Scooter Gennett espérait faire sauter la banque. Le joueur de deuxième but espérait toucher cinq millions de dollars garantis pour la prochaine saison. Ses demandes salariales se fondaient essentiellement sur ses deux plus récentes saisons complètes, 2017 et 2018, où ils avaient maintenu une ligne de frappe de .303/.351/.508, avec pas moins de 50 circuits, en plus de participer au Match des étoiles en 2018.

Malheureusement, les offres n’ont pas suivi la demande. Pas moins de six équipes lui ont fait des offres, toutes en deçà, et de loin, de ce qu’il espérait. Scooter est donc assis chez lui pour des raisons différentes de ses collègues.

« Prêt à ne pas jouer »

Dans une entrevue à Doug Fernandez du Sarasota Herald-Tribune, Gennett se dit prêt à ne pas jouer s’il peut obtenir ce qu’il veut dans le futur. Et je le comprends.

Les performances de Scooter en 2017 et 2018 valent bien plus que la meilleure offre qu’il a reçu : un maigre 1.5 million $ en argent garanti, plus incitatifs. Des joueurs sont payés 10 fois plus que ça dans d’autres équipes et offrent la même chose. En dehors de sa saison blessée de 2019 (42 matchs) et de sa saison recrue (69 matchs), Scooter a joué une moyenne de 136 matchs par année. C’est un joueur de talent, fiable avec encore sept à huit bonnes années devant lui.

Publicité

Je comprends cependant un peu les équipes par contre. Dans l’entrevue, Gennett a une attitude bien particulière. Il se plaint de la longueur de la saison, 220 jours par année, qu’il ne peut pas passer avec sa famille. Si j’avais à évaluer un espoir qui tient ce genre de commentaires, peu importe son talent, il mérite qu’on lui retranche quelques points.

Peut-il encore espérer?

Scooter Gennett garde espoir de signer d’ici le début de la saison et continue de s’entrainer en ce sens pendant le confinement. Cependant, si ses attentes demeurent les mêmes, il pourrait bien attendre longtemps. La crise sanitaire mondiale fait mal aux finances de nombreuses équipes.

Le baseball sera bien différent au lendemain de la crise. Les salaires offerts seront moins élevés pour compenser les pertes majeures de la saison 2020, et ce, pour longtemps. Il faudra attendre longtemps avant de voir être battus les contrats records de Gerrit Cole et de Mike Trout. Peut-être que l’offre de 1.5 million $ reçu par Gennett au cours de l’hiver deviendra la norme pour un joueur de ce talent.

Seul l’avenir nous le dira…

Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football