Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Roy Halladay a su inspirer les jeunes

Juste avant son tragique départ, Roy Halladay est devenu une incroyable source d’inspiration en procurant à de jeunes joueurs des conseils qui resteront à tout jamais gravés dans les mémoires et les cœurs.

Halladay n’a jamais vécu l’excitation de lancer dans un match de Série mondiale, mais il aura participé à la conquête d’un titre de championnat d’État en compagnie de son fils Braden.

Publicité

Contribuant, à titre d’instructeur des lanceurs, aux succès de l’équipe de l’école secondaire Calvary Christian High School, Halladay est demeuré dans l’ombre et a permis aux jeunes de poursuivre leur apprentissage.

Pour les membres de cette équipe championne, il a représenté la source d’inspiration ultime.

Une présence marquante

À Clearwater en Floride, l’ancien des Blue Jays était considéré comme le parfait retraité. De bonne compagnie, il donnait de son temps sans compter. Le fait qu’il puisse enseigner à de jeunes lanceurs en plein développement tel Jonathan Fisher a fait de lui une personne inestimable.

Fisher se souvient d’avoir reçu la visite d’Halladay sur la butte dans le cadre du match de championnat. Le géant de 6 pieds 6 pouces l’a regardé droit dans les yeux afin de le rassurer et lui permettre de reprendre le contrôle de ses émotions comme l’aurait fait un vainqueur du trophée Cy Young.

Publicité

Le jeune lanceur n’avait pas son étoffe habituelle et en regardant vers l’abris se doutait bien que son mentor allait réagir. Voyant Halladay surgir de l’ombre, Fisher était convaincu que son match se terminerait à ce moment, mais l’histoire en a voulu autrement. Tout se passait à grande vitesse dans sa tête et c’est normal car recevoir la visite de Roy Doc Halladay ce n’est pas banal.

Chez les Jays, Halladay aura laissé sa marque. Il est à juste titre considéré comme une figure emblématique de la concession même s’il a souhaité à un moment donné poursuivre sa carrière sous d’autres cieux. Personne ne lui tiendra rigueur pour cette demande, qui était tout à fait logique à l’époque.

Halladay a tiré sa révérence à l’âge de 36 ans en raison de problèmes au dos. Athlète effacé, il a n’a jamais disparu totalement de la scène du baseball, participant à quelques camps des Phillies et des Jays à titre de consultant.

Publicité

Son départ précipité en novembre 2017 en a touché plusieurs.