Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plusieurs recruteurs pourraient perdre leur emploi après le repêchage

Le dossier du repêchage a fait couler beaucoup d’encre depuis quelques semaines. On s’est longtemps demandé sous quel format le repêchage allait avoir lieu et c’est finalement le format à cinq rondes qui a été choisi.

Évidemment, il y aura des conséquences à ce fameux draft-là, qui ne fait pas l’affaire de tout le monde.

Publicité

Mais l’une des conséquences les plus importantes concerne les recruteurs. Pourquoi? Parce que, comme le souligne Buster Olney dans un article, beaucoup d’hommes pourraient perdre leur emploi suite au repêchage.

Parce que les équipes font moins d’argent, il est clair que certaines organisations auront l’idée de couper chez les recruteurs afin de balancer les budgets. Et ils le feront évidemment après le repêchage.

La raison est simple : le travail des recruteurs a changé. De plus en plus de formations ont maintenant des programmes informatiques pour les aider. Envoyer des gars sur la route pour évaluer les joueurs devient donc de moins en moins indispensable.

Toutefois, comme le note Olney, cette décision-là pourrait se retourner contre certaines équipes. « Ce n’est pas en coupant des emplois à 45 000$ que cela fera une différence dans les budgets des équipes, » note-t-il.

Publicité

Sans compter la réputation des équipes…

Il faut vraiment se demander s’il s’agit de la meilleure décision à prendre. Après tout, comme le souligne le jouraliste d’ESPN, avoir de recruteurs partout et une équipe forte de têtes dirigeantes permettait à des équipes comme les Expos de trouver des perles, et ce, malgré un budget limité.

Il y avait des gens dédiés dans cette équipe-là [les Expos], des gens qui donnaient leur vie au baseball.

Ils savaient que peu importe l’argent injecté dans les opérations baseball, ils auraient un gros retour sur l’investissement.

Dan Duquette

Est-ce que les économies de bout de chandelles pourraient jouer contre certaines équipes dans quelques années? À une époque où de plus en plus de jeunes joueurs ne seront pas repêchés, est-ce une bonne idée de réduire son nombre de scouts?

Publicité

Poser la question, c’est aussi y répondre.