Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Paul DeJong souhaite un retour à la normale pour 2021

Saviez-vous que le joueur d’arrêt-court des Cards de St. Louis, Paul DeJong, avait obtenu une majeure en biochimie à l’Université Illinois State? Et bien, il a mis ses connaissances aux services du journaliste Bob Nightengale du USA Today, en y allant d’une simple et unique question par rapport au protocole de 67 pages proposé par le baseball majeur pour assurer un retour au jeu sécuritaire en 2020 : pas de graines de tournesol?

En effet, DeJong a confié au USA Today qu’il était en accord avec la majorité du protocole exposé par les autorités du baseball majeur. Il espère toutefois un retour à la normale pour 2021 et surtout, des graines de tournesol (NDLR : On le comprend de vouloir des graines de tournesol).

Publicité

« Je crois que c’est un bon protocole et une bonne idée de tester tout le monde quotidiennement. Une fois la saison 2020 passée, il va falloir revenir à la normale. J’estime qu’une fois les tests passés, nous devrions pouvoir circuler librement dans le vestiaire et sur le terrain. Il faut continuer d’avoir du plaisir », soutient celui qui a maintenu une moyenne de .374 durant son parcours universitaire.

Pour DeJong, il ne faut pas non plus dénaturer le sport.

« Tu ne peux pas empêcher de retenir un coureur au premier coussin ou d’avoir un frappeur, un receveur et un arbitre au marbre. Et pas de donne m’en cinq en plus? », de renchérir le joueur étoile des Cards.

Comme un camp militaire

Aux dires de DeJong, le baseball en 2020 ressemblera un peu à un camp militaire. Il sera impossible de se laver au stade, seulement à la maison ou à l’hôtel. Sur la route, aucune sortie ou presque ne sera tolérée. Aucun membre de la famille, sauf de la famille immédiate, ne sera accepté à l’hôtel.

Publicité

Des mesures qui peuvent sembler draconiennes, mais jugées nécessaires par les autorités et surtout, par la Santé publique. L’objectif étant, évidemment, d’assurer la pratique du sport de manière sécuritaire et pour éviter une éclosion à l’intérieur même du sport qui souhaite tant servir de modèle à la société.

« Je sais qu’il y aura des tests et que des protocoles doivent être mis en place. Je suis correct avec cela. Toutefois, je m’interroge sur la pertinence de certaines mesures. Certaines sont très difficiles à contrôler et cela pourrait causer un véritable cauchemar. Ce ne sera pas parfait au départ, mais il va falloir s’adapter », estime le numéro 11 des Cards.

Au final, il sera spécial d’imaginer que le gagnant de la Série mondiale remportera le championnat avec aucun partisan dans les estrades, pas de douche de Gatorade, pas de graines de tournesol et seulement 82 matchs.

Publicité

« Je pense qu’après tous les sacrifices faits cette saison, tu vas rendre le tout un peu plus personnel. Gagner la Série mondiale après avoir enduré tout cela, personne ne va l’oublier, c’est certain », de conclure Paul DeJong.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Les Yankees sont confiants de sauter sur le terrain prochainement.
  • Eugenio Suarez et Nick Senzel devraient être à 100 % pour amorcer la saison.