Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Mookie Betts pourrait perdre jusqu’à 150 millions de dollars

On se souvient des contrats mirobolants accordés soit à Bryce Harper, Manny Machado et même Gerrit Cole, mais il apparaît maintenant évident que ce temps sera révolu pour quelques saisons à venir. La fameuse pandémie va probablement faire crouler le marché des joueurs autonomes.

L’acquisition des Dodgers de Los Angeles, Mookie Betts, qui ne jouera peut-être jamais pour eux, risque d’être celui qui va écoper le plus. Il est l’un des joueurs les plus électrisants et performants sur le terrain et il devait voir les billets s’aligner devant lui dès le moment où il deviendrait agent libre. Et puis, BANG, le satané virus mondial risque de lui coûter possiblement entre 100 et 150 millions de dollars. Tout de même incroyable!

Publicité

La super vedette de 27 ans risquait de faire sauter la banque à son tour, mais devra se résoudre à accepter un contrat moins lucratif puisque présentement, tous les propriétaires perdent de l’argent tant et aussi longtemps que la saison ne commence pas. Et rien ne semble indiquer que leurs revenus reviendront à la hausse dans un court laps de temps.

Les Red Sox doivent se féliciter de ne pas l’avoir signé à long terme malgré une ultime tentative avec un contrat de près de 300 millions de dollars. Ne voyant pas de façon de le signer à long terme, ils en sont venus à la conclusion qu’ils devaient l’expédier sous d’autres cieux.

Il se pourrait donc que l’un des meilleurs joueurs de la MLB ne soit pas payé à sa juste valeur. Certes, nous voyons présentement que les vedettes sportives ne sont pas des sauveurs, mais ils jouent pour nous divertir. Notre vision des choses changera à jamais, mais c’était le marché et c’est un peu dommage que le timing soit si atroce pour les prochains agents libres.

Publicité

Mookie Betts va sûrement regretter de ne pas avoir apposé sa signature au bas d’un contrat avec Boston, mais qui peut vraiment l’en blâmer? Il est sans contredit le meilleur joueur sans contrat au final de la présente campagne si jamais elle débute. La foutue pandémie lui fera très mal au portefeuille, même s’il ne sera certainement pas à plaindre.

La course aux millions sera retardée pour plusieurs futurs agents libres, et ce, même si Scott Boras pense le contraire.

Nous sommes vraiment dans une ère nouvelle et personne ne sait quand on s’en sortira. Mais évidemment, il sera plus difficile de signer des ententes exorbitantes puisque les équipes seront déficitaires. Est-ce que les fans seront de retour en grande pompe dans les stades?

Publicité

Nous suivrons certainement ce marché avec beaucoup d’attention!