Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Marcus Stroman pourrait gagner le Cy Young (selon son entraîneur des lanceurs)

Donnons à Marcus Stroman ce qui lui revient. Le gars est capable de bien performer quand le match est important. Il l’a démontré en séries en 2015 (en revenant d’une grosse blessure, qui plus est) et en 2016. Il l’a démontré lors du tournoi de la WBC, où il a été élu joueur du tournoi. Il l’a démontré lors des courses aux séries des Jays.

Mais est-il en mesure de performer au plus haut niveau pendant 162 matchs (ou 32 départs, si vous préférez)? Si oui, il ne l’a pas encore prouvé.

Publicité

Toutefois, aux yeux de son entraîneur des lanceurs, le potentiel est bel et bien là. En effet, Jeremy Hefner a affirmé qu’il avait le potentiel de challenger Jacob deGrom dans sa quête d’un troisième Cy Young de suite.

C’est ce qu’il a déclaré à Baseball Night in New York : Living Room Edition.

À ses yeux, c’est la grande polyvalence du lanceur qui fait en sorte qu’il est un lanceur difficile à affronter.

Publicité

Sa capacité à contrôler son corps [l’aide]. Il peut lancer un million de lancers différents à un million d’endroits différents. Il peut aussi jouer dans la tête du frappeur avec son sens du timing.

Je suis très excité à l’idée de travailler avec lui. Je l’admire depuis quelques années déjà.

Hefner

On se souviendra par ailleurs que Stroman est, de facto, le lanceur #2 des Mets suite à la blessure de Noah Syndergaard.

Ce sont bien évidemment de grandes paroles pour un joueur qui n’est jamais passé proche de gagner un Cy Young… et qui travaille derrière Jacob deGrom. Ceci dit, Stroman aime travailler sous pression et carbure aux défis. Avoir la confiance de son entraîneur peut l’aider, c’est clair.

Publicité

Rappelons par ailleurs que Stroman s’entraîne avec Jose Bautista depuis le début de la saison morte. Ils s’aident mutuellement à se dépasser.

10e manche

  • Belle lecture.