Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les partisans auront bientôt accès aux stades en Chine

Dans une décision qui se veut encourageante pour la suite des choses, la Chinese Professionnal Baseball League a tenu une réunion, samedi, qui indiquait que les partisans de baseball auraient sous peu l’autorisation de remplir les gradins.

Les autorités médicales de Taïwan, là où la saison est jouée depuis la mi-avril, ont décrété qu’un nombre de 300 amateurs pourrait être approprié pour recommencer. Le nombre grandirait progressivement par la suite.

Publicité

Une réunion entre les officiels de la ligue se tiendra le 5 mai prochain, afin de décider des détails exacts de ce retour à la normale.

Même si un pareil changement sur le continent asiatique peut pousser certains optimistes à s’attendre à ce que ce soit une mesure imitée par la MLB, ce serait fort étonnant. La situation de la Chine n’est tout simplement pas la même que celle des États-Unis en ce moment.

Chien-Ming Wang, un ancien lanceur des Yankees qui fait maintenant partie du personnel d’entraîneurs des Guardians de Fubon dans la CPBL, croit que c’est quelque chose de tout simplement impossible à court terme pour le baseball majeur.

Publicité

À Taïwan, seules quatre équipes composent la ligue. Les déplacements et les mesures logistiques de prévention du virus sont ainsi beaucoup plus simples à gérer. D’autant plus que les joueurs ne fréquentent pas les bars, karaokes ou restaurants, question de ne pas mettre en péril le reste de l’association.

« Aux États-Unis, chaque joueur vit de son côté. Les contacts sont plus corsés. Ils ont plus de chances d’être infectés », Wang a-t-il confié à Pete Abraham du Boston Globe.

Publicité

C’est donc une bonne nouvelle pour la Chine, mais pas une nouvelle qui devrait inciter les américains à faire pareil.