Les meilleurs voltigeurs de gauche de l’histoire des Blue Jays

Le poste de voltigeur de gauche en a vu passer quelques bons au fil des ans. Deux sortent du lot. Ils ont été de grandes vedettes dans la MLB et ont marqué l’histoire des Jays à leur façon. Voici mon top-5 des meilleurs voltigeurs de gauche de l’histoire des Blue Jays.

À lire aussi : les meilleurs joueurs d’arrêt-court.

Publicité

George Bell est au sommet de ma liste. Bell est un produit de l’organisation des Jays et a joué à Toronto de 1981 à 1990. En neuf saisons, il a remporté le premier championnat de division de l’Est de la Ligue américaine en 1985. Bell a connu une carrière phénoménale avec les Jays. Son nom fait partie de l’anneau d’honneur du Rogers Centre. Son nom s’y est élevé en avril 1996.

De plus, il a amassé plusieurs autres honneurs. En 1987, il est choisi le joueur de l’année dans la MLB. La même année, il est choisi le MVP de l’Américaine. Il a remporté trois Bâtons d’argent en 1985, ’86 et ’87. En défensive, il a terminé premier pour les assistances en ’85 (13), ’86 (17) et ’87 (15). Il a cumulé d’excellentes statistiques offensives comme le montre sa moyenne de .286, ses 1294 coups sûrs, ses 237 doubles, ses 32 triples, ses 202 circuits et ses 740 PP.

YouTube.com
Bell frappe trois circuits lors du match d’ouverture en 1988

Mon second est nul autre que le grand Joe Carter. Qui ne se rappelle pas de son fameux circuit contre Mitch Williams des Phillies pour remporter la Série mondiale de 1993? Un moment historique qui restera gravé à jamais dans l’imaginaire des partisans de baseball au Canada. Joe a passé sept saisons avec les Jays de 1991 à 1997. Carter a remporté deux Séries mondiales avec les Jays en ’92 et ’93. Il a participé aux séries éliminatoires en ’91, ’92 et ’93 avec Toronto.

Il est un joueur qui performe en séries comme le montrent ses statistiques de .252, 30 coups sûrs, cinq doubles, deux circuits et huit PP. Il a remporté deux Bâtons d’argent en 1991 et 1992. Il a commis 26 erreurs comme voltigeur de gauche. C’est du côté offensif que Joe faisait la différence. Il a amassé une fiche de .257, 1051 coups sûrs, 218 doubles, 28 triples, 203 circuits et a produit 736 points. Joe a été introduit à l’anneau d’honneur du Rogers Centre en juillet 1999.

YouTube.com
Joe Carter qui frappe le circuit décisif lors du sixième match de la Série mondiale de 1993

Mon troisième est aussi un produit de l’organisation, Shannon Stewart. Stewart a joué pour les Jays pendant dix saisons, de 1995 à 2003 et en 2008. Un voltigeur très rapide, il a commis 23 erreurs dans la gauche en dix saisons. Il était un excellent frappeur comme le démontre sa moyenne de .298.

Publicité

Tel que mentionné plus haut, il était un coureur rapide, lui qui a volé un total de 166 buts. Il a cumulé aussi de très bonnes statistiques comme ses 1082 coups sûrs, 222 doubles, 34 triples, 74 circuits et 370 PP.

passionmlb.com-2020-05-11_15-48-41_747098
Photo : The Star

Mon quatrième choix est Alvin Woods. C’est un nom qui ne dira pas grand chose à la majorité des fans. Woods était là au tout début des Jays en 1977. Il y est demeuré jusqu’en 1982. Donc, il était de l’équipe d’expansion de ’77. Il a commis 29 erreurs. Un voltigeur de club d’expansion. Par contre, il a tout de même accumulé de bonnes statistiques. En six saisons, il a frappé pour .270, 529 coups sûrs, 97 doubles, 33 circuits et 188 PP.

YouTube.com
Woods frappe son premier circuit en carrière à sa première présence au bâton.

Mon cinquième choix est Reed Johnson. Il a joué pour les Jays de 2003 à 2007, soit cinq saisons. Johnson n’avait pas peur de plonger pour attraper une balle. Johnson est un produit de l’organisation. Il était un joueur très combatif, ce qui en faisait un favori de la foule. Bon en défensive, il n’a commis que cinq erreurs comme voltigeur de gauche. Johnson a cumulé une fiche de .281, 585 coups sûrs, 114 doubles, 42 circuits et 234 PP.

YouTube.com
Johnson frappe un circuit pour la victoire

Mentions honorables

Frank Catalanotto a joué quatre saisons à Toronto. Il était un bon frappeur comme le démontre ses stats de .299, 476 coups sûrs, 118 doubles, 29 circuits et 200 PP.

Candy Maldonado a joué trois saisons avec les Jays. Il a remporté la Série mondiale en 1992. Il a frappé pour .272, 225 coups sûrs, 47 doubles, 34 circuits et 119 PP.

Les autre sont Ezequiel Carrera, Rajai Davis, Dave Collins et Teoscar Hernandez

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 151