Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les impacts d’un repêchage de cinq rondes

Il a été confirmé avant hier que le repêchage 2020 de la MLB sera de seulement cinq rondes. Évidemment, le but premier de passer de 40 à seulement cinq rondes est de limiter l’engagement financier des équipes du baseball majeur pendant ces temps difficiles.

Cependant, cela a plusieurs impacts autant du côté financier, que du développement des joueurs et que pour les jeunes joueurs eux-mêmes, et ce, aussi pour les années à venir.

Combien d’argent sauvent-elles?

Les équipes du baseball majeur, combien d’argent sauvent-elles en passant à un repêchage de cinq rondes? Premièrement, chaque choix au repêchage, avant même qu’un joueur soit désigné, a une quantité d’argent allouée. Normalement, pour les dix premières rondes (mais dans ce cas-ci ce sera les cinq premières), les équipes peuvent utiliser l’argent de leur bassin d’argent, la somme de chacun de leur choix, comme elles le veulent.

Publicité

Par exemple, en 2019, les Blue Jays avaient 8 463 300 $ pour signer les joueurs choisis dans les dix premières rondes. Ceci peut sembler une grande somme d’argent, mais plus de la moitié de leur argent, soit 4 547 500 $ venait de leur premier choix seulement. Donc, combien d’argent au total est dédié aux joueurs des rondes 6-10?

Environ un million de dollars par équipe. Cela ne semble pas énorme quand il serait possible de doubler le nombre de joueurs repêchés en ajoutant un petit peu plus que 10 % d’argent au bassin d’argent total.

Pour ce qui est des rondes 10-40 maintenant. En 2019, 49 818 165 $ sur le 294 648 102 $ total a été dépensé après la 10e ronde. Ceci fait 17 % de l’argent total du repêchage pour 30 rondes.

Bref, en ayant cinq rondes au lieu de 40, les équipes dépenseront environ 215 millions de dollars au lieu de 294 millions comme en 2019. Donc, une réduction de 79 millions de dollars soit, 2.6 millions $ par équipe en repêchant un peu plus de 150 joueurs au lieu de plus de 1200. (Toutes les sommes d’argent sont indiquées sur ce lien)

Développement des joueurs

Nous observerons donc cet été une réduction par équipe d’environ 25-30 joueurs qui auraient normalement joint les rangs d’une équipe mineure cet été. Cela indique donc qu’il va manquer de joueurs pour 30 équipes complètes dans les ligues mineures cette année, mais aussi dans les années à venir.

Ceci va aussi ralentir le développement de plusieurs joueurs. Évidemment, ceux-ci peuvent continuer à se développer au collège ou en s’entraînant à leur façon, mais ce ne sera jamais aussi efficace que la compétition à laquelle ils auraient fait face dans les ligues mineures. L’influx de talent va-t-il en souffrir dans quelques années dans la MLB?

Publicité

L’impact chez les joueurs non repêchés

L’impact le plus important sera sur les joueurs non repêchés cette année. Particulièrement pour les « juniors » dans les universités. Ces joueurs, comme Jacob deGrom ou Paul Goldschmidt qui ont été repêchés en 9e et 8e ronde respectivement, n’auront pas d’autres choix que de signer pour 20 000 $ (le maximum pour les joueurs non repêchés cette année) ou retourner à l’école et signer pour probablement 5 000$ comme « senior » tout en ayant perdu tout leur pouvoir de négociation.

Les joueurs sortant du secondaire devront, pour la plupart, se trouver un collège où continuer leur développement. Cependant, si les « juniors » ne sont pas repêchés, ceux-ci garderont probablement leur bourse d’études et les joueurs du secondaires n’auront pas de place sur les équipes de premier plan. Il y aura donc probablement un influx de talent dans les « junior college » où les joueurs pourront se faire repêcher l’an prochain aussi.

Cependant, le repêchage de l’an prochain, sans aucune garantie qu’il ne sera pas raccourci lui aussi, sera très difficile pour les jeunes. En fait, ce sont 1050 joueurs qui s’ajoutent au repêchage de l’an prochain en plus des 1200 qui auraient normalement été repêchés à la base. Donc, il y aura plus de compétitions et un joueur pensant se faire repêcher en 6e ronde pourrait passer à la 10e par exemple. Une différence de bonus de signature d’environ 140 000 $, une somme d’argent très importante quand on pense qu’un joueur peut passer plusieurs années dans les ligues mineures avec un salaire minime.

Jouer à l’étranger

Comme Carter Stewart l’a fait l’an dernier avant le repêchage, pourrait-on voir plusieurs joueurs se diriger vers l’Asie pour continuer leur développement? Évidemment, la situation actuelle pourrait rendre cela beaucoup plus difficle, mais nous savons que le baseball vient de recommencer en Corée.

Ceci permettrait aux joueurs d’éviter les ligues mineures (où ils n’ont pratiquement pas de salaire) et de signer un contrat beaucoup plus lucratif que le 20 000$ qu’ils signeraient comme agent libre cette année. Cela pourrait aussi être une solution l’an prochain avec la grande quantité de joueurs au repêchage.

Bref, il est difficile de croire que la MLB a fait un bon choix en réduisant son repêchage à seulement cinq rondes. Seulement 2.6 millions de dollars sauvés par équipe pour mettre en péril des équipes du baseball mineur, peut-être perdre des joueurs pour l’Asie sans mentionner l’effet domino sur les prochains repêchages et le développement des joueurs.

Publicité

La pandémie cause des impacts que le baseball majeur va ressentir pendant plusieurs années.