Les Astros veulent s’entendre avec George Springer

Le propriétaire des Astros de Houston, Jim Crane, a clairement indiqué au voltigeur George Springer et à ses représentants que l’équipe était intéressée à prolonger son contrat à long terme.

Springer deviendra libre comme l’air après la saison 2020 et il sera l’un des voltigeurs les plus convoités, aux côtés de Mookie Betts, sur le marché de l’autonomie.

Publicité

Il pourrait ainsi demeurer avec les points d’ancrage de la franchise, Alex Bregman et Jose Altuve, qui ont vu leurs ententes être prolongées plus tôt. La prolongation de 100 millions de dollars sur cinq ans de Bregman et la prolongation de 151 millions d’Altuve sont toutes deux valides jusqu’à la campagne 2024.

En plus de Springer, Michael Brantley, Josh Reddick et Yuli Gurriel testeront eux aussi leur autonomie. Les Astros, qui veulent réduire leur masse salariale, se retrouvent donc devant un mur financier et des trous à combler.

Publicité

Houston a 116 millions de dollars engagés en 2021, y compris 134 millions de dollars en taxe de luxe. Et cela n’inclut pas les augmentations d’arbitrage à venir pour Carlos Correa, Lance McCullers Jr. et Roberto Osuna, en plus des augmentations déjà prévues aux différents contrats des autres joueurs des Astros. Sans compter les arrivées des jeunes prospects Kyle Tucker et d’Abraham Toro.

Malgré les accusations de tricherie, Springer a frappé pour une moyenne de .292 en plus d’ajouter 39 longues balles et 96 points produits.

Un contrat de quatre ans, pour l’amener au même point qu’Altuve et Bregman, est plus que probable pour le voltigeur.

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football