L’argent ne doit pas influencer les propriétaires et les joueurs

Tous sont d’accord sur un point, les propriétaires et les joueurs devront faire passer les considérations économiques au second plan dans l’espoir de voir la saison 2020 prendre son envol.

Nous le savons tous, la presque totalité des équipes du baseball majeur perdront de gros sous dans le cadre d’une saison écourtée en raison de la pandémie. Certaines s’en tireront mieux que d’autres, mais d’importants déficits d’opération sont à prévoir à travers les deux ligues.

Publicité

Même chose du côté des joueurs, qui eux aussi laisseront de l’argent sur la table. Le fait de devoir jouer dans des stades vides ou devant quelques centaines de spectateurs lors de la reprise, laisse très peu de possibilité de générer des revenus.

Tous devront faire des compromis

La vente de produits dérivés demeure négligeable et les revenus de télédiffusion des matchs restent l’unique valeur sûre, mais on ne peut présumer de l’intérêt des fans au moment de la reprise.

Malgré tout, un vent d’optimisme doit souffler sur l’industrie du baseball et effacer au passage toutes traces d’incertitude.

Bien que la proposition des autorités des Majeures se fait attendre, Jon Heyman de MLB Network croit que les joueurs pourront en prendre connaissance mardi, les compromis devront être à l’honneur.

La santé et la sécurité des parties prenantes ainsi que le respect des partisans doivent primer sur les aspects budgétaires.

Publicité

Heyman mentionne que ce ne sera pas facile pour personne, mais que la saison ne peut être annulée en raison de l’argent.

Les chiffres qui circulent montrent des pertes évaluées à 640 000$ par match joué devant des gradins vides et elles pourraient atteindre près de quatre milliards de dollars au total.

En mars dernier, le baseball majeur et le syndicat avaient accepté que les joueurs toucheraient une portion au pro rata de leur salaire si la saison était écourtée.

Tous attendent avec impatience la fameuse proposition qui sera déterminante pour la survie de la saison 2020.

Mardi, nous devrions avoir une bonne idée de la suite des choses, mais d’ici là, soyons optimistes!

Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football