Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La victoire de la Série mondiale des Nationals a rendu Bud Selig (très) fier

Je ne pense pas avoir besoin de tourner le fer dans la plaie en rappelant l’apport du commissaire Bud Selig dans le dossier de la vente des Expos. Figure détestée au Québec pour avoir vendu l’équipe dans le but de déménager la franchise à Washington, Selig n’est clairement pas apprécié dans la province.

Et ça, il le sait.

Publicité

Il y a des gens à Montréal qui sont encore fâchés par rapport à ça [la vente de l’équipe].

Bud Selig

Mais, à ses yeux, il s’agissait de la chose à faire.

En fait, c’est plus que ça : au fil du temps, le déménagement des Expos dans la capitale américaine est devenu en quelque sorte son bébé, son projet.

C’est ce qui fait en sorte, tel qu’expliqué dans le texte ci-dessous de The Athletic, que la dernière conquête a de l’importance pour celui qui a été propriétaire des Brewers.

Parce que le déménagement de la franchise s’est déroulé encore mieux qu’il ne l’espérait, Selig considère qu’il sagit d’un projet important à ses yeux. Voilà pourquoi, dans un élan d’impartialité qu’on ne doit pas retrouver normalement chez les (anciens) commissaires, il s’est permis de sourire quand Daniel Hudson a mis fin aux espoirs des Astros.

Publicité

Ça m’a rendu très fier. Ce qu’on a fait s’est avéré très positif.

Bud Selig

Je suis désolé, en passant. Je ne voulais pas scrapper votre matinée volontairement. Je ne rapporte que la nouvelle.

Parce que Bud Selig a passé beaucoup de temps à tenter de trouver les proprios parfaits (les Lerner, au final) pour déménager la franchise à Washington, il voulait des résultats. Il ne voulait pas que les dernières années à Montréal soient recréées à Washington.

Ultimement, la situation semble se répéter à Tampa. Les chances de voir les Rays déménager à Montréal sont bonnes, ce qui pourrait boucler la boucle sur le dossier.

Publicité

Pour ceux qui veulent en lire plus, je vous recommande l’article complet de The Athletic.