Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La marche à suivre si un joueur (ou un gérant) teste positif suscite bien des questions

De plus en plus, on s’enligne vers un retour du baseball le 4 juillet prochain. Pourquoi? Parce que, peu importe les méthodes qui seront prises pour assurer la sécurité des joueurs, la COVID-19 est là pour rester.

Dans quel sens? Un vaccin n’est pas sur le point de faire son arrivée dans nos vies. Les ligues comme la MLB ont donc le choix de vivre dans la peur d’une deuxième vague et de ne pas jouer pendant encore plus d’un an ou de prendre la chance de jouer en se protégeant et en testant les joueurs régulièrement.

Publicité

Parce que oui, la question est là : comment s’assurer de protéger tout le monde adéquatement dans toute cette histoire-là?

Pour les joueurs (ceux qui sont en santé, du moins), les chances que ça tourne mal sont relativement minces. On ne peut pas dire inexistantes, mais on parle de gars en pleine forme dans la vingtaine et la trentaine ; ils ne sont pas les gens les plus à risque dans l’histoire.

Par contre, il faut aussi penser aux arbitres, aux gérants ou à tous les gens qui sont âgés de plus de 60 ans. Avec le risque de la COVID-19 et le stress de leur travail, ils sont à risque. Pourrait-on les laisser de côté? Ce serait injuste.

C’est pour ça que le plan de la MLB par rapport aux gens qui seront affectés fait couler beaucoup d’encre.

Si quelqu’un qui n’est pas un joueur est testé positif, il devra être sorti. Même chose pour un joueur.

Publicité

Mais qu’importe le cas, il y aurait deux manières de traiter la situation.

  • Sortir la personne concernée ;
  • Arrêter la saison.

Il est évident que certaines personnes seront affectées par le coronavirus au cours de la saison. Statistiquement, ça ne peut pas faire autrement.

Est-ce que la la ligue arrêtera ses activités pour autant? Il est logique de croire qu’elle fera comme la UFC en ne sortant que le combattant affecté.

Jusque là, ça va.

Autre question : que fera la MLB si un grand nombre de joueurs au sein d’une équipe est affecté? Que fera la MLB s’il y a un mort?

Publicité

Il est évident que Rob Manfred et son entourage se sont posés toutes ces questions-là. Un plan est fort probablement en place… et il nous intrigue vraiment beaucoup.