Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ken Rosenthal affirme qu’un plan de relance sera déposé aux propriétaires dès lundi

Il y a deux jours, je vous disais qu’un plan de relance devait être déposé dans les prochains jours. Il semblerait que ce soit bel et bien le cas puisque la MLB en parlera aux proprios lundi.

Si tout va bien, l’offre sera soumise aux joueurs mardi.

Publicité

Il s’agissait donc de savoir de quoi ce plan allait avoir l’air. Et selon les informations de Ken Rosenthal, il semblerait que ce plan-là comporte quelques éléments de surprise.

Premièrement, il faut savoir que les camps et les matchs devraient bel et bien avoir lieu, selon ce plan-là, dans les stades réguliers des formations. Il pourrait y avoir des exceptions si la COVID-19 frappe trop fort, mais les joueurs ne devraient pas être isolés de leur famille.

Voici ce qui en est pour le calendrier en tant que tel.

La saison régulière durerait environ 78, 80 ou 82 matchs. Les équipes affronteraient les organisations de leur division, mais pas les 10 autres équipes de leur ligue. À la place, des matchs contre les équipes de la même région géographique (mais de l’autre ligue) seraient au menu.

L’idée, c’est de limiter les grands déplacements.

Si on prend l’exemple de 78 matchs, cela donnerait donc 48 joutes (4 X 12) contre les équipes de la division et 30 autres (5 X 6) face aux formations de l’autre ligue.

Publicité

Des séries de 14 équipes, tel que rapporté en mars dernier sont dans les plans de la ligue. Le gagnant de chaque ligue aurait une passe gratuite et, par la suite, des 2-de-3 seraient présentés. Les trois équipes avec l’avantage du terrain seraient les deux autres gagnants de division et la première équipe wildcard.

On parle aussi d’un alignement de 45 à 50 personnes. Rien de moins.

Ceci dit, cela ne se fera pas en criant ciseaux. Pourquoi?

Parce que pour ce qui est des joueurs, l’assurance d’un environnement sécuritaire sera primordial.

Ces derniers ont aussi des questions au niveau salarial. Ils ne veulent pas renégocier l’entente avec la ligue parce qu’ils veulent être payés. Avec la majorité des matchs (si ce n’est pas la totalité des joutes) présentés à huis clos, cela affectera le budget des équipes.

Publicité

Comme le souligne Rosenthal, les grandes lignes sont en place. Ne reste plus qu’à fixer les détails.