Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Des pertes de 12 milliards $ pour les équipes sportives américaines

Selon une analyse du réseau ESPN, les équipes sportives américaines pourraient perdre jusqu’à 12 milliards de revenus à cause de la pandémie actuelle. Cette perte pourrait atteindre le double si la saison de NFL est annulée et si les saisons collégiales le sont aussi. Le réseau sportif américain a un chiffre d’affaire de 100 milliards de dollars. Il inclut toutes les équipes sportives, des équipes de jeunes jusqu’aux équipes professionnelles.

Certaines organisations seront chanceuses si elles survivent à la crise. Des milliers d’emplois sont en jeu. Les travailleurs des stades sont ceux le plus à risque de perdre leur emploi. Si les saisons professionnelles reprennent, les chances sont que les parties auront lieu devant des stades vides. Les employés des stades, qui travaillent lors des matchs, ne pourront plus travailler si les partisans sont absents.

Publicité

La perte de ces emplois a aussi un impact sur les différents gouvernements. L’absence de l’impôt réduit la capacité des villes à payer leurs travailleurs, tels que les policiers et les pompiers. La crise que traverse le sport a un impact majeur sur l’économie américaine.

Le directeur du programme des affaires sportives de l’Université de Washington à St. Louis, Patrick Rishe, affirme que le monde n’a jamais vu un désastre économique aussi important. L’analyse faite par Rishe affirmant que le sport pourrait perdre 12 milliards de dollars se base sur l’idée que la MLB et la MLS pourraient jouer au moins la moitié de la saison, que la NBA et la LNH annulent le reste de la saison et que les séries soient à huis clos et que les équipes sportives mineures reprennent en juillet. Si la MLB et la MLS ne peuvent pas effectuer leur saison, la perte risque de doubler.

Le montant inclut toutes les dépenses reliées à la présentation des matchs:

Publicité
  • 3.25 milliards $ dépensé par les partisans
  • 371 millions $ en salaire pour les employés des stades/arénas
  • 2.2 milliards $ en revenus de télévision
  • 2.4 milliards $ pour le tourisme relié aux compétitions des jeunes

Ces données n’incluent pas les pertes de la NASCAR, du golf, du tennis, des autres sports et des jeux d’argent. Cela ne tient pas plus compte des pertes reliées aux loisirs de plein air, qui ont généré 427 milliards de dollars en 2017, selon le Bureau d’analyse Économique.

Ces pertes seront catastrophiques pour tous ceux travaillant pour le sport, professionnel ou amateur. Par exemple, les entraîneurs de toutes sortes qui perdront leur salaire représentent une perte de 17 milliards de dollars en salaire. La NBA a 52450 employés, dont 80 % sont des travailleurs d’arénas. Ils risquent de tous perdre leur emploi. Si la MLB présente sa saison sans partisans, deux milliards de dollars seront perdus par la ligue et les équipes.

Publicité

Si les équipes professionnelles doivent annuler les saisons, l’impact économique sera d’une ampleur catastrophique pour l’économie américaine.