Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Camp d’entraînement à domicile : les Yankees et les Red Sox parmi les exceptions

De plus en plus, la MLB tente de s’assurer que la saison 2020 de la MLB soit aussi « normale » que possible. Parmi les plans qui sont proposés, on parle de plus en plus de jouer dans sa ville plutôt que d’isoler les joueurs en Arizona ou en Floride, par exemple.

Le grand problème avec l’idée de voir tout le monde tenir un camp d’entraînement à domicile, c’est que certaines villes ne sont tout simplement pas assez sécuritaires au niveau sanitaire pour pouvoir y accueillir une équipe.

Prenons la ville de New York, par exemple. Les Yankees et les Mets pourraient-ils vraiment se rendre dans la Grosse Pomme sous de telles conditions? Et que dire des Red Sox? Ça ne va pas bien à Boston non plus…

Publicité

Voilà pourquoi, selon ce que rapporte l’informateur Jon Heyman, les chances que ces formations-là figurent parmi les exceptions sont bel et bien réelles.

Et si vous voulez mon avis, il est clair que certaines villes de la Californie pourraient aussi évaluer sérieusement la possibilité d’aller ailleurs.

On ne sait pas où iraient ces équipes-là. En Floride/Arizona? Possible. Que se passera-t-il avec les Jays, qui pourront vraisemblablement s’entraîner à Torontomais pas forcément y jouer?

Parce que les équipes ne seraient pas dans leur stade de printemps (pour sauver de l’argent sur les frais d’hôtel), il n’y aurait que des matchs intra-équipe.

Dave Martinez, gérant des Nationals, s’est d’ailleurs récemment ouvert sur les difficultés d’un tel défi.

Dans ces conditions-là, il est important de noter que des pourparlers auront lieu au cours des prochains jours. La date du 1er juillet, même si rien n’est coulé dans le béton, est toujours dans les cordes des Majeures.

Publicité

La disponibilité des tests sera aussi un enjeu.

Finalement, ce qu’il faudra surveiller, ce sont les déplacements.

Afin de limiter les déplacements le plus possible, des matchs au sein de sa propre division seront, dans un monde idéal, priorisés. Des voyages de plusieurs heures pour aller jouer dans l’Ouest (dans le cas d’une équipe de l’Est) seront limités, voire rayés de la carte pour 2020.

Parmi les autres expérimentations, on compte les alignements élargis, les groupes d’entraînement (pour compenser l’absence de ligues mineures), des séries élargies, moins de congés, plus de programmes doubles, etc.

Et, évidemment, des matchs à huis clos.

Il faut aussi s’attendre à ce que les crachats soient interdits et que les high-fives ne soient pas encouragés.

Publicité

Et comme on mentionne souvent que des nouvelles expériences pourraient être tentées, l’idée d’avoir un homme au deuxième coussin pour débuter les manches supplémentaires existe bel et bien.

Attendez-vous à tout en cette saison spéciale.

10e manche

  • La construction du Field of Dreams est toujours en cours.
  • Possible.