Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Blake Snell ne veut pas risquer sa santé en plus d’accepter une (autre) coupure de salaire

Blake Snell n’a jamais eu peur de se lever et de dire ce qu’il pense vraiment. On se souviendra notamment qu’à la suite de la campagne 2018, qui a fait de lui un gagnant du Cy Young, il s’était levé pour décrier l’injustice d’une hausse salariale jugée dérisoire.

Puis, depuis quelque temps, c’est via Twitch qu’il se prononce sur divers sujets. Il a été très amusant pendant le tournoi des joueurs.

Publicité

Hier, il en a profité pour passer à un autre niveau en se positionnant complètement contre le plan de relance tel que suggéré par les proprios.

Comme c’est le cas pour bien des joueurs, l’idée d’y aller avec un partage des revenus n’est tout simplement pas logique pour lui. Pourquoi? Parce que les joueurs devraient encore accepter une coupure de salaire pour risquer leur vie.

Parce que oui, même si les chances de voir un gars en forme comme Snell perdre la vie en raison de la COVID-19 sont minces, les gars ont des craintes.

Ce sont eux qui iront risquer leur vie et qui, vraisemblablement, devront continuer de jouer même si des joueurs sont affectés. C’est du moins ce qui vient de sortir.

Aux yeux du lanceur natif de Seattle, rien de tout ça ne vaut la peine.

Je me fais souvent dire de jouer pour l’amour du sport, que l’argent ne devrait pas être un facteur. Bro, je vais risquer ma vie, évidemment que ça doit être un facteur.

Blake Sell

N’oubliez pas que ces gars-là sont riches, mais qu’ils ont des dépenses à la hauteur de leur chèque de paie. Être coupé d’une partie de son salaire, c’est être coupé de sa capacité à payer les comptes.

Publicité

Il ne veut pas être payé le tiers de la moitié de son salaire – et être imposé – dans ces conditions-là pour ne pas voir sa famille et être isolé.

Parce que le risque n’en vaut pas la chandelle sous de telles conditions, le lanceur des Rays dit se préparer mentalement en vue de 2021. Il ne néglige pas 2020 pour autant, mais il n’y croit tout simplement pas.

J’aime le baseball à mort, mais ça ne vaut pas la peine.

Blake Snell

Plusieurs joueurs pensent certainement comme lui, sans pour autant le dire publiquement.

Avec les joueurs et les proprios qui semblent attendre de voir qui bougera en premier, il est logique de commencer à s’inquiéter un brin pour les joueurs. Après tout, les proprios perdront moins d’argent en annulant la saison plutôt que de payer les joueurs au prorata et ils ont le beau jeu par rapport à l’opinion populaire en ayant publiquement accepté le plan de relance de la MLB. Ils peuvent donc attendre.

Les joueurs, s’ils ne cèdent pas, perdront de gros sous et auront le poids de la saison perdue chez les partisans. Est-ce qu’on peut s’attendre à les voir céder? Peut-être, oui.

Publicité

Et si c’est le cas, des gars comme Blake Snell manqueront de mots pour exprimer leur mécontentement.

10e manche

  • Vraiment?