Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Adam Ottavino croit que les Astros n’auront pas rendez-vous avec leur karma

Cher Adam, considérant le fait que tu ne sais même pas si tu pratiqueras ton sport à nouveau au cours des prochains mois en raison de la pandémie, le sort que les amateurs de baseball ne réserveront peut-être pas aux Astros si la saison devait débuter devant des gradins vides devrait-il te tracasser encore?

Selon moi, le fait de devoir faire d’importantes concessions salariales dans le but de jouer la game pour laquelle tu te dédis depuis ta tendre enfance, devrait occuper toutes tes pensées ces temps-ci.

Publicité

Le releveur des Yankees se préoccupe du fait que les Astros devraient s’en tirer fort honorablement et ne recevront peut-être pas le traitement tant attendu suite au scandale de vol de signaux.

Donc, pour moi, je pense que cela les aidera, surtout quand nous reviendrons, il n’y aura certainement pas de fans dans les estrades , a déclaré le lanceur droitier.

Dès les premiers matchs pré-saison, les spectateurs s’en sont pris verbalement aux joueurs des Astros et le gérant Dusty Baker anticipait un début de saison plutôt pénible et très peu de clémence de la part des Dieux du baseball.

Tôt ou tard, les Astros feront face à la musique

Depuis, nous connaissons la suite et le karma que devait subir la formation texane est lui aussi en pause.

Publicité

Ottavino, comme bien d’autres, souhaite que les faits ne soient pas mis aux oubliettes et que les gens puissent à nouveau manifester leur grogne envers l’organisation des Astros.

Baker, un homme détenant plusieurs années d’expérience en tant que joueur et gérant, a même suggéré à la MLB de prévenir les incidents fâcheux sur le terrain sachant que le protocole de sécurité des joueurs interdise déjà les batailles.

Publicité

Bref, bien que certains joueurs entretiennent un sentiment de vengeance envers cette organisation, il serait à propos de regarder vers l’avenir et de se serrer les coudes.