Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Zack Wheeler était la deuxième priorité des Angels

À son retour avec les Angels, Joe Maddon avait un plan. Sauf que le rendement de son équipe au cours des dernières années a eu pour effet de rendre la destination californienne moins prisée par les joueurs autonomes.

Maddon avait clairement identifié la faiblesse des Angels, la rotation des partants. Pour améliorer la présence sur la butte, il avait mandaté son directeur général de lui permettre de fourbir ses armes en prévision de la saison 2020.

Publicité

La cible numéro un était Gerrit Cole et les Angels étaient enclin à lui offrir un total de 300 M$ sur une période de huit ans, en guise de grande séduction. Nous connaissons la suite, Cole prenant la route de New York, où il s’alignera dorénavant avec les Yankees.

Essuyant un premier revers, Billy Eppler s’est tourné vers un autre droitier, Zack Wheeler. Lui, Maddon et le président de l’équipe, John Carpino, prenant même un vol en direction d’Atlanta, question de convaincre Wheeler de poursuivre sa carrière à Los Angeles.

Deuxième priorité des Angels, Wheeler et sa femme préférèrent demeurer sur la Côte Est du pays, à Philadelphie plus précisément.

Prix de consolation

Avalant leurs pilules, Maddon et Eppler se sont remis au travail question de solidifier une rotation qui en avait grandement besoin. Résultat : Dylan Bundy est débarqué en décembre en provenance de Baltimore, via une transaction. Quelques semaines plus tard, les Angels signèrent Julio Teheran pour un terme d’une année.

Publicité

Bundy et Teheran ne sont certes pas de la trempe de Cole et Wheeler, mais ils apporteront avec eux une certaine stabilité.

Et comme si ce n’était pas assez, Griffin Canning, jeune droitier de 23 ans, a vu son camp d’entraînement prendre fin prématurément en raison d’une blessure à l’épaule droite. Le repos forcé lui permettra de prendre le temps nécessaire à sa guérison.

Si Canning peut reprendre l’action en début de saison, il sera en bonne position de se tailler une place dans la rotation des partants en compagnie de Bundy, Teheran, Andrew Heaney, Patrick Sandoval et Shohei Ohtani.

Publicité

À défaut d’avoir obtenu le talent souhaité sur la butte espérant ainsi remporter des parties à bas pointages, Maddon pourra compter sur le bâton d’Anthony Rendon, qui s’est joint à l’équipe grâce aux dollars économisés. Un beau prix de consolation.