Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Michael Jordan a failli joindre les A’s d’Oakland en 1994

Depuis la sortie du documentaire sur Michael Jordan, The Last Dance, plusieurs histoires refont surface. Eh bien celle qui a retenu mon attention est celle qui mentionnait que Jordan aurait pu se joindre aux A’s d’Oakland en 1994 et rejoindre les Mark McGwire, Rickey Henderson et Dennis Eckersley.

Plusieurs athlètes excellent dans plusieurs sports différents et Michael Jordan a tenté de faire sa marque au baseball également, mais avec beaucoup moins de succès. Le propriétaire des Bulls de Chicago, Jerry Reinsdorf, était aussi celui des White Sox au baseball, donc la venue de Jordan semblait inévitable. La vedette n’avait pas joué au baseball depuis le secondaire, donc il devait assurément passer par les réseaux des filiales.

Publicité

Son agent de l’époque, David Falk, avait contacté quelques équipes afin de savoir s’ils étaient intéressés aux services du célèbre numéro 23 et la réponse la plus intéressante fut celle des A’s d’Oakland, qui proposaient une place dans les Majeures!

Sandy Sanderson, le directeur général de l’époque, avait tenté un tir de trois points du centre-ville, mais ça n’avait pas réussi. Bien que Jordan n’aurait pas aidé l’équipe à remporter un championnat, l’histoire aurait pu être sensiblement différente.

Publicité

La direction des A’s devait bien se douter que si la superstar se joignait au club, les partisans auraient répondu encore plus présents aux matchs. C’est encore une coup de marketing selon moi, comme ça avait été le cas avec Russell Wilson avec les Yankees ou même avec Tim Tebow et les Mets de New York. Tout le monde en était conscient, mais le tout ne s’est manifestement pas déroulé ainsi et Jordan a décidé de débuter sa carrière avec les Barons de Birmingham de Terry Francona. Sa loyauté envers la ville de Chicago a fait foi de tout. Comme on peut aisément le constater avec sa moyenne de ,202, l’expérience n’a pas été fructifiante. Puis, ce fut la fameuse grève de 1994 et Jordan n’a plus jamais refoulé un terrain de baseball.

Mais imaginez si Sanderson avait réussi ce coup d’éclat et que Jordan avait joint les rangs d’une équipe des Majeures, l’histoire aurait peut-être été changée pour toujours. Nous ne le saurons jamais, mais nous pouvons nous consoler et regarder le meilleur de tous les temps sur Netflix par les temps qui courent.

Publicité