Les meilleurs voltigeurs de centre de l’histoire des Expos/Nationals

La position de voltigeur de centre a été l’affaire de deux joueurs dans l’histoire de la franchise. Les deux proviennent du système de filiales des Expos. Au fil des ans, ce n’est pas la position qui a été la mieux développée par l’organisation. Beaucoup de joueurs ont joué au centre mis à part Dawson et Marquis Grissom. Ces derniers ont été les deux seules vedettes à patrouiller le champ centre dans l’histoire. Voici maintenant mes choix comme meilleurs voltigeurs de centre de la franchise Expos/Nats.

À lire aussi : les meilleurs joueurs de champ gauche.

Publicité

Mon premier choix n’a plus besoin d’introduction, soit le grand André « HAWK » Dawson. Le Hawk a évolué pour les Expos pendant 11 saisons. Il est de loin le plus grand voltigeur de centre que l’organisation a produit. Il a majoritairement patrouillé le champ centre, mais aussi le champ droit vers la fin de sa carrière avec les Expos. On l’avait déplacé dans la droite pour donner un peu de répit à ses genoux constamment en douleur. Quelle belle carrière il a eu à Montréal. Nous sommes privilégiés d’avoir eu l’opportunité de pouvoir avoir un joueur de son calibre pendant toutes ces années au Stade olympique. Un joueur très excitant et électrisant. Un des meilleurs que j’ai vu. Dawson était très rapide et avait tout un bras. Il possédait aussi tout un coup de bâton. Le Hawk n’était pas un joueur flamboyant, mais jouait avec une intensité hors du commun.

Il a accumulé des statistiques incroyables, ce qui lui a valu d’entrer par la grande porte au Temple de la renommée à Cooperstown. Il a frappé pour une moyenne de .280, frappé 1575 coups sûrs, 295 doubles, 67 triples, 225 circuits et a produit 838 points. Il ne faut pas oublier qu’il était un coureur rapide ayant volé pas moins de 253 buts. En défensive, il n’a commis que 39 erreurs. Outre l’honneur suprême de son intronisation au Temple, il a remporté le titre de recrue de l’année en 1977, six Gants dorés, trois Bâtons d’argent comme meilleur voltigeur de centre offensif de la ligue et a terminé deux fois au deuxième rang pour le MVP de la ligue en 1981 et 1983. Il a connu sa meilleure saison à Montréal en 1983, ayant frappé 189 coups sûrs, 36 doubles, 32 circuits, obtenu 113 points produits et volé 25 buts avec une moyenne de .299.

Mon deuxième choix, Marquis Grissom. Avec Dawson, il a partagé le champ centre comme meilleur voltigeur de centre de la franchise. Grissom était extrêmement rapide et pouvait couvrir beaucoup de terrain. Il était notre voltigeur de centre en 1994, flanqué de Moises Alou et de Larry Walker. Il n’a commis que 27 erreurs durant son séjour de six saisons à Montréal. Un joueur excitant au possible à voir évoluer. Il a frappé pour .279, 130 doubles, 23 triples et 54 circuits, 276 points produits et a volé 266 buts. Il a remporté un Gant doré en 1994 et le championnat pour les buts volés en 1991 et 1992.

Youtube.com

Mon troisième choix, Dave Martinez. Martinez s’est amené à Montréal en 1988 en provenance de Chicago. Il a joué pour les Expos de 1988 à 1991. En 280 matchs au centre, il a commis 12 erreurs. Martinez a connu de bonnes saisons. Il a amassé une moyenne de .279, 374 coups sûrs, 50 doubles, 22 triples, 50 circuits et 120 points produits. Celui qui est aujourd’hui le gérant de la formation, à Washington, a volé également 68 buts.

passionmlb.com-2020-04-09_20-11-55_420672
Photo : Federal Baseball

Mon quatrième choix, Michael A. Taylor. Taylor évolue pour les Nats depuis 2014. Il est un produit du système de filiales également. Il est un excellent voltigeur. Il est très rapide et n’a commis que 10 erreurs depuis le début de sa carrière. Au bâton, il frappe pour .240, 377 coups sûrs, 81 doubles, 48 circuits et 168 points produits. Il a aussi volé 77 buts.

Publicité

Mon cinquième choix, Denard Span. Span a connu d’excellentes campagnes en trois saisons avec les Nats. Il était un excellent voltigeur défensif, ne commettant que cinq erreurs, dont aucune à sa première saison à Washington. Span était un très bon frappeur comme le démontre ses stats. Il a frappé pour .292, 428 coups sûrs, 84 doubles, 19 triples, 14 circuits et 106 points produits. Il a connu sa meilleure saison avec les Nats en 2014 en frappant pour .302 avec 184 coups sûrs et 31 buts volés.

Mentions honorables

Jerry White était un joueur de soutien et très versatile. Il a joué pour les Expos durant 10 ans. On se souviendra de son circuit face aux Dodgers lors de la Série de championnat de 1981 au Stade olympique. J’y étais. Je crois que ce fût le meilleur moment de toute sa carrière.

Youtube.com

Victor Robles est l’actuel voltigeur de centre des Nats. Il a débuté sa carrière en 2017, mais n’a joué régulièrement qu’en 2019. Il a frappé 162 coups ssûrs, 20 circuits et produit 79 points.

Charles « Boots » Day a été le premier voltigeur de centre régulier des Expos de 1970 à 1974.

passionmlb.com-2020-04-09_21-23-44_704214
Photo : Pinterest

Les autres mentions honorables sont Herm Winningham et Peter Bergeron.

Default image
Paul Leblanc
Alleyop360Attitude Football