Cole Hamels est prêt à tout pour jouer

Les derniers scénarios évoqués pour reprendre le jeu, que ce soit en Arizona uniquement ou également en Floride, ne manquent pas de faire réagir. Les premiers concernés, les joueurs et les gérants, n’hésitent pas à donner leur avis.

Chacun sa vision des choses

Pour certains, c’est impensable, notamment pour ceux dont la vie familiale rend difficile de se rendre à des milliers de kilomètres sans être sûr de pouvoir reprendre un avion dans le sens inverse.

Publicité

C’est le cas de Zack Wheeler, lanceur des Phillies, qui doit devenir papa bientôt.

Bruce Bochy a également eu son mot sur la question des stades vides.

Joe Maddon, le gérant des Angels, s’est quant à lui déclaré prêt à tout pour reprendre le jeu, quitte à aller sur la Lune. Malgré tout, il peut avoir quelques craintes légitimes.

Cole Hamels prêt à de gros sacrifices

Hamels semble sur la même longueur d’onde, bien déterminé à reprendre le boulot le plus vite possible.

Publicité

Le vétéran de 36 ans veut juste jouer, pour gagner son salaire et pour faire repartir la popularité du baseball.

Penser à 2020 est important mais il faut aussi regarder vers 2021 puis 2022 et préserver leur intérêt et leur envie de supporter une équipe. Le temps joue contre nous et s’il y a une opportunité à saisir, il faut la prendre et en profiter.

Cole Hamels

Quant aux sacrifices à effectuer, il est prêt à ne pas voir sa famille durant quelques mois. Il faut dire que les intérêts financiers sont énormes.

Mes enfants, s’ils peuvent me voir à la télévision, ce sera déjà mieux que rien.

Cole Hamels

Pragmatique, Cole Hamels.

En attendant, les diverses idées pour reprendre la saison ne manqueront pas d’alimenter les réactions.

Default image
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Alleyop360Attitude Football