Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Alex Verdugo récupère plus lentement que prévu

Nous le savons tous, le virus ralentit le processus de remise en forme pour tous les joueurs du baseball majeur. Et il y en a un pour qui c’est encore plus complexe puisqu’il revient d’une blessure au dos. Alex Verdugo a subi une fracture de stress au dos au mois d’août passé et il a beaucoup de difficulté à récupérer à 100 %.

Évidemment, Verdugo qui n’est âgé que de 23 ans a été la pièce majeure de la transaction envoyant Mookie Betts aux Dodgers. Ron Roenicke, le gérant par intérim des Red Sox de Boston, sait que Verdugo est capable de lancer et est même capable de prendre des élans, mais il est dans le néant à savoir s’il aura besoin d’une autre résonance magnétique. Brad Pearson, l’entraîneur du conditionnement physique de Boston, pourrait demander un scan pour savoir si la fracture est complètement rétablie.

Publicité

Son camp d’entraînement printanier n’a commencé que le 9 mars en raison de douleurs constantes. À la mi-mars, les Sox ont mis fin au camp en raison du fameux virus, ce qui complique le tout pour lui.

En plus d’avoir un dos fragile, Verdugo aura de grosses chaussures à porter dans son nouvel uniforme puisqu’il devra faire oublier l’enfant chéri de Boston. L’an passé, en 106 parties avec L.A. il a frappé pour une moyenne de ,294 avec 12 circuits et 44 points produits, tellement loin de ce que Betts peut apporter à une équipe.

Le gérant semble tout de même confiant qu’il pourrait être prêt pour le début de saison. Il devrait être en mesure de s’entraîner avec le reste de ses coéquipiers.

Publicité

Donc il est tout de même difficile de prédire comment les joueurs vont revenir au jeu après de sérieuses blessures. Son rétablissement n’est pas assez rapide au goût de l’état-major, mais pour lui, dans un sens, cette pause lui permet de récupérer puisqu’il aurait pu rater le vrai début de saison si elle avait commencé à la date officielle.

Verdugo n’aura pas une tâche facile s’il veut gagner le coeur des partisans, il devra donc être à 100% s’il ne veut pas que cette transaction passe à l’histoire pour les mauvaises raisons. Déjà qu’il ne semble pas être le bienvenue à Boston, s’il fallait qu’il ne dispute pas un maximum de matchs, ce serait catastrophique.

Dans un autre ordre d’idée, puisqu’on parle des Red Sox de Boston, rien ne semble à l’horizon pour un retour de Dustin Pedroia avec l’équipe en 2020. Roenicke a échangé avec Pedroia, qui n’a toujours pas commencé son entraînement dû à sa blessure au genou, et semble sceptique quant à voir le joueur deuxième coussin cette saison. Pedroia, qui ne rajeuni pas, n’a joué que neuf parties dans les deux dernières campagnes, mais a toujours espoir de revenir au jeu.

Publicité

Le joueur de 36 ans devrait de toute façon revenir à un poste de second à Michael Chavis, qui a fait écarquiller bien des yeux l’an passé.